BFMTV

Pékin Express: le tournage toujours en suspens

Le présentateur de "Pékin Express", Stéphane Rotenberg, en 2007, lors d'une précédente saison en Inde.

Le présentateur de "Pékin Express", Stéphane Rotenberg, en 2007, lors d'une précédente saison en Inde. - -

Après l'arrestation de 51 membres de l'équipe de l'émission d'aventures, samedi en Inde, le tournage n'a toujours pas repris et la police indienne détient encore les passeports.

Le tournage de "Pékin Express" toujours bloqué. Après l'arrestation, samedi en Inde, de 51 membres de nationalités différentes de l'équipe de l'émission de M6 "Pékin Express", le tournage du jeu d'aventures n'a toujours pas repris.

Contacté par Le Parisien, un des membres de l'équipe de l'émission, dont la dixième saison est actuellement en tournage dans le pays, a indiqué, ce lundi matin, que le staff se trouve "toujours à l'hôtel". "On attend nos passeports, pour l'instant c'est l'incertitude", a-t-il expliqué.

Trajet modifié

Les 51 membres des équipes techniques et de production de l'émission, dont l'animateur Stéphane Rosenberg et les candidats, avaient été arrêtés samedi en raison de la détention d'une vingtaine de téléphones satellitaires, alors qu'ils se trouvaient dans une zone sensible de l'est du pays, la région de Chalsa, proche des frontières du Bangladesh, du Népal et du Bhoutan.

Ils avaient été relâchés dans la foulée. L'équipement téléphonique, utilisé pour assurer la sécurité des candidats de "Pékin Express", a été confisqué par la police, tout comme les passeports de toute l'équipe.

Par ailleurs, trois personnes de l'équipe, dont le producteur exécutif, ont été présentées dimanche à un juge. Celui-ci a décidé qu'ils pourraient être interrogés par la police pendant deux jours, sur la question des téléphones satellitaires. La détention de téléphones satellites est très encadrée en Inde essentiellement pour des raisons de sécurité, le pays devant faire face à des rebelles maoïstes ou dans le Cachemire, susceptibles d'utiliser de tels appareils.

Le tournage de la dixième saison du jeu, qui a déjà pris du retard, devrait bientôt reprendre. L'itinéraire, qui prévoit de rallier la Birmanie au Sri Lanka, devrait néanmoins être modifié en Inde, après cet incident.

A.S.