BFMTV

Patrick Cohen regrette d’avoir découpé sa carte de presse

Patrick Cohen

Patrick Cohen - Lionel Bonaventure - AFP

Invité spécial de Puremedias.com aux côtés de Léa Salamé, le journaliste de France Inter est revenu sur son geste de soutien à Pascale Clark, en mars dernier.

En signe de solidarité avec sa consœur Pascale Clark - privée de carte de presse - Patrick Cohen avait décidé de découper sa carte de presse mardi 10 mars dans sa matinale sur France Inter. "Voilà trente ans qu'on exerce le même métier de journaliste, qui n'est pas un statut, et on va continuer à faire le même, moyennant une petite remise à niveau: moi, c'est 56.728, enfin, c'était. Est-ce qu'on va entendre le bruit des ciseaux qui mordent dans le plastique? Voilà. Une carte de presse coupée en deux et qui part à la poubelle, c'est une bonne chose de faite", avait-il alors commenté en joignant le geste à la parole.

Un acte qu’il semble aujourd’hui regretter. Interrogé par Puremedias.com, le journaliste a confié: "Je le referais en complétant mon propos par ce que j'ai dit le lendemain, sur les précaires, ceux qui ont du mal à avoir accès à la carte. Effectivement, c'est mon regret, je me suis rendu compte que ce que je faisais et disais pouvait être choquant pour ceux qui se battent pour avoir un contrat et la carte de presse".