BFMTV

Joséphine, ange gardien: Mimie Mathy affirme avoir divisé son salaire par deux pour sauver la série

Mimie Mathy à Angoulême en 2016

Mimie Mathy à Angoulême en 2016 - Yohann Bonnet - AFP

L'actrice, qui touchait auparavant 250.000 euros par épisode, estime qu'il est "normal" d'avoir baissé son cachet pour que le feuilleton de TF1 puisse continuer.

C'est une série qui dure depuis plus de 20 ans sur TF1. Pourtant, si l'on en croit les révélations de Mimie Mathy, son actrice principale, Joséphine, ange gardien a bien failli disparaître des écrans de télévision. Invitée de l'émission de RTL On refait la télé, diffusée ce samedi matin et dont le site Jeanmarcmorandini.com a obtenu un extrait exclusif, l'actrice a affirmé avoir divisé son salaire par deux pour sauver la série diffusée depuis 1997.

"Je tiens à préciser que pour que la série continue, j'ai baissé mon cachet. Plutôt qu'arrêter et foutre toute une équipe au chômage, j'ai baissé mon cachet. Je vis encore très bien (...) mais il a été divisé par deux."

125.000 euros par épisode, "tout à fait raisonnable"

L'actrice, qui avait dit être payée 250.000 euros pour un épisode de Joséphine, ange gardien, gagnerait donc désormais aux alentours de 125.000 euros. "Il y a beaucoup de chaînes, beaucoup de concurrence. J'ai pas hésité", a-t-elle ajouté, tout en précisant qu'elle juge son salaire actuel "tout à fait raisonnable".

"Je trouve ça normal, pour que la série continue, de mettre un peu du mien aussi", a déclaré celle qui a débuté sa carrière pour un cachet de "100 francs par semaine" au Point Virgule et qui dit avoir connu "les boîtes de conserves et les oeufs durs".

"Ce que je trouve étonnant, c'est que le salaire d'un comédien comme moi, qui commence à être âgé, ça choque", a noté Mimie Mathy. "Alors que le salaire d'un footballeur comme Neymar (...) qui a mis deux fois les pieds sur le terrain - il a toujours un bobo quelque part - ça ne choque personne."

Juliette Mitoyen