BFMTV

Catherine Deneuve, furieuse contre le documentaire que lui a consacré Laurent Delahousse

Catherine Deneuve en septembre 2018 au défilé Yves Saint Laurent

Catherine Deneuve en septembre 2018 au défilé Yves Saint Laurent - François Guillot - AFP

L'actrice signe dans Télérama une "lettre ouverte à Laurent Delahousse", qui lui a consacré son dernier Un jour un destin.

"Un enterrement de première classe", ainsi désigne Catherine Deneuve, le Un jour un destin, que lui a consacré Laurent Delahousse, 25 novembre dernier. L'actrice signe dans les colonnes de Télérama, ce mercredi, une "lettre ouverte à Laurent Delahousse". Elle y qualifie le portrait diffusé dimanche sur France 2, de "superficiel et morbide à souhait".

Et regrette qu'il ne s'attarde que sur "les événements dramatiques". Catherine Deneuve dénonce également le choix des interlocuteurs interrogés pour l'occasion - des "personnes que je n'ai pas vues depuis plusieurs décennies"- mais aussi un certain voyeurisme.

"C'est indigne"

Notamment un plan "que je ne peux vous pardonner", dit-elle, "une main sur le contact d'une voiture dans laquelle ma soeur va s'exploser, quelques minutes plus tard. Suivi des images vraies de l'accident". "C'est indigne", conclut-elle, espérant que le journaliste s'abstienne d'une deuxième partie du documentaire.

La comédienne Françoise Dorléac, soeur aînée de Catherine Deneuve, a trouvé la mort dans un accident de voiture près de Nice, le 26 juin 1967. Elle avait 25 ans. La même année, Dorléac et Deneuve ont partagé l'affiche des inoubliables Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy.

M. R.