BFMTV

Tom Cruise est "diabolique" selon une ex-membre de la Scientolologie

Tom Cruise le 5 juin 2017 à Mexico

Tom Cruise le 5 juin 2017 à Mexico - Alfredo Estrella - AFP

L'actrice Leah Remini, qui a quitté l'Eglise Scientologue en 2013 après y avoir passé trente ans, a assuré que la star de Mission Impossible n'était pas "une bonne personne".

Tom Cruise, une bonne personne? Ne vous attendez pas à une réponse positive si vous posez cette question à Leah Remini. Interrogée à ce sujet par un fan lors d'un échange sur un forum Reddit, l'actrice a répondu "Non! Je ne vais pas y aller par quatre chemins, non!".

"Il y a l’image publique de l’homme qui vous regarde droit dans les yeux, vous serre la main, vous enlace et se montre attentionné envers vous, et il y a la personne derrière le masque, une personne qui agit complètement différemment", a expliqué l'ancienne membre de la Scientologie.

"Certain vous diront que c'est le cas pour tout le monde, que nous sommes tous différents en public et en privé, mais les gens qui côtoient Tom et qui travaillent pour lui, même ceux qui ne sont pas scientologues, vous diront qu'il est diabolique", a-t-elle ajouté avant de comparer la star de Mission Impossible à David Miscavige, le dirigeant de l’Eglise de la Scientologie. "Ils pourraient être jumeaux", a-t-elle assuré.
Forum Reddit
Forum Reddit © Capture d'écran

Invitée au mariage de Tom Cruise et Katie Holmes

Si Leah Remini a aujourd'hui une très mauvaise opinion de l'acteur, cela n'a pas toujours été le cas. Avant de quitter la Scientologie, dont elle a été membre durant trente ans, l'actrice était très proche de Tom Cruise, et avait même été invitée à son mariage avec Katie Holmes en 2006.

Mais depuis son départ en 2013, elle n'a de cesse de dénoncer les coulisses du mouvement religieux, que beaucoup comparent à une secte. Elle est l'auteure du livre Troublemaker: surviving Hollywood and Scientology et a également produit une série documentaire, Leah Remini: Scientology and the Aftermath, où elle fait intervenir d'anciens adeptes.

Nawal Bonnefoy