BFMTV

Le Prince Harry se confie au sujet de la mort de sa mère

Le Prince Harry en juin 2016

Le Prince Harry en juin 2016 - Daniel Leal-Olivas - AFP

Le frère du Prince William a évoque le décès de sa mère Diana, disparue en 1997 dans un accident de voiture alors qu'il n'avait que 12 ans.

Le Prince Harry sort enfin de son silence. C'est sous le regard du monde entier et à seulement 12 ans que le fils de Charles et Diana avait dû faire le deuil de sa mère, décédée dans un accident de la route en 1997 à Paris. Un sujet qu'il n'avait jamais évoqué, jusqu'à ses 28 ans.

"Tout le monde a le droit de souffrir"

A aujourd'hui 31 ans, le jeune homme a décidé de se confier sur ces 16 années de silence, lors d'un barbecue organisé dans les jardins du Palais de Kensing­ton où il avait invité plusieurs sportifs ayant vécu des moments difficiles, rapporte ITV. "Tout le monde a le droit de souffrir. Ce n'est pas une faiblesse", a-t-il déclaré, avant d'ajouter qu'il aurait dû en parler plus tôt.

"Je regrette vrai­ment de ne pas en avoir parlé plus tôt et d'avoir attendu mes 28 ans", a-t-il avoué. "Le message primordial ici, c'est que chacun peut souff­rir. Que vous soyez un membre de la famille royale, que vous soyez un soldat, que vous soyez un spor­tif, que vous soyez un conduc­teur de bus, une mère, un père, un enfant, ça n'a pas d'impor­tance."

Plusieurs étapes dans sa vie

Parmi les convives était notamment invité l'ancien foot­bal­leur Rio Ferdi­nand, dont la femme est morte d'un cancer du sein.

"Harry est passé par diffé­rents états dans sa vie que mes enfants vont expé­ri­men­ter à leur tour. Le fait qu'il nous fasse part de ses expé­riences est très impor­tant pour moi et éduca­tif à de nombreux points de vue", a confié l'ex-défenseur de Manchester United.