BFMTV

Stephen Colbert s'incruste à la convention républicaine pour se moquer de Trump

Le satiriste politique Stephen Colbert à la convention républicaine, le 17 juillet 2016.

Le satiriste politique Stephen Colbert à la convention républicaine, le 17 juillet 2016. - Win McNamee - Getty Images North America - AFP

L'humoriste Stephen Colbert s'est invité dimanche sur la scène de la convention républicaine, pour se moquer du candidat Donald Trump.

Nouvelle performance pour Stephen Colbert. L'humoriste américain animateur du Late show a réussi à s'incruster à la convention républicaine de Cleveland, qui doit investir Donald Trump candidat à la Maison Blanche.

Dimanche, alors que les préparatifs s'achevaient, Stephen Colbert a fait irruption sur la scène de la Quicken Loans Arena, sans y avoir été invité. Et déguisé en Caesar Flickerman, le personnage qui présente les jeux dans la saga Hunger Games, il a déclaré ouverts les "Hungry Power Games", (jeux pour les assoiffés de pouvoir), terme qu'il utilise pour décrire la course à l'élection présidentielle.

"Je ne suis pas censé être là, mais Trump non plus"

"Ecoutez, je sais que je suis pas censé être là", a-t-il lancé, quand le service de sécurité l'a escorté sans ménagement vers la sortie. "Mais Donald Trump non plus".

L'ex-animateur du Colbert Report sur Comedy Central, véritable poil à gratter de la politique américaine est assez peu connu en France.

Il a animé le gala annuel des correspondants de la Maison Blanche en 2006, en présence de George W. Bush, qu'il a tourné en ridicule avec bonheur et beaucoup d'ironie, déclarant: "Ces cinq dernières années, vous avez été si bons. Sur les armes de destruction massive, les abattements fiscaux, le réchauffement climatique: nous les Américains ne voulions pas savoir, et vous avez eu la courtoisie de ne pas chercher".

En 2012, le magazine Time l'a inclus dans sa liste des cent personnes les plus influentes du monde. En 2013, invité à la Maison Blanche à un dîner d'Etat en même temps que François Hollande, il avait signé un sketch corrosif moquant le président français qu'il présentait comme un Quasimodo qui parvenait tout de même à séduire les femmes.

M. R.