BFMTV

Avanti!: l'amour (et l'adultère) à l'italienne

Francis Huster et Ingrid Chauvin à l'affiche de "Avanti!" au Théâtre des Bouffes Parisiens

Francis Huster et Ingrid Chauvin à l'affiche de "Avanti!" au Théâtre des Bouffes Parisiens - -

Francis Huster et Ingrid Chauvin investissent le Théâtre des Bouffes Parisiens pour jouer la pièce Avanti! mise en scène par Steve Suissa. Une comédie romantique agréable et légère sur deux étrangers que le destin va réunir à Rome

Du 17 septembre au 3 janvier 2016, Francis Huster et Ingrid Chauvin sont réunis dans la pièce Avanti!, mise en scène par Steve Suissa, et jouée au Théâtre des Bouffes Parisiens à Paris.

L'histoire

Georges, un businessman américain puritain, et Alison, une jolie comédienne anglaise, vont se retrouver à Rome et partir sur les traces de leurs parents décédés dans un accident de voiture. De réseaux internet bloqués en bureaux aux horaires décalés, de cercueils volés en chapelles napolitaines, les deux héros vont avoir bien du mal à retrouver leurs chers disparus Mais, l'arrivée de Baldo, un Italien plein de charme et d’humour, va rapidement pimenter leur rencontre...

L'auteur

Samuel Taylor est un dramaturge américain né en 1912 et décédé à l'âge de 88 ans. Au cours de sa carrière, il aura notamment écrit de nombreuses pièces qui auront été adaptées à Hollywood, comme The Happy Time (pour Sacré printemps de Richard Fleischer en 1952) ou Sabrina Fair (pour Sabrina de Billy Wilder en 1955) ou The Pleasure of His Company (pour Mon séducteur de père de George Seaton en 1961). 

Outre l'adaptation de ses propres pièces au cinéma, Samuel Taylor a également travaillé comme scénariste sur Vertigo et L'Etau d'Alfred Hitchcock ou Trois sur un sofa de Jerry Lewis.

C'est en 1968 que l'auteur, originaire de Chicago écrira la pièce Avanti!. Elle sera adaptée au cinéma par Billy Wilder quatre ans plus tard avec Jack Lemmon et Juliet Mills dans les rôles principaux.

Il n'a réalisé qu'un seul film durant sa carrière : Une histoire de Monte Carlo sorti en 1957 avec Marlene Dietrich.

Ce qu'on en pense

D'amour, il est évidemment question dans Avanti! un classique de la comédie romantique signé Samuel Taylor. Tout s'y prête. Le cadre: une magnifique suite d'un palace de Rome. Le contexte: deux âmes en peine (et à la peine) que tout semble opposer, mais qui vont découvrir un secret singulier: que le père de Georges (incarné par Francis Huster) vivait un mois par an une belle histoire d'amour avec la mère d'Alison (jouée par Ingrid Chauvin). Un amour (et un adultère) peu commun. Mais romantique à souhait, selon les points de vue bien sûr.

Mais l'amour n'est pas le seul nerf de cette comédie légère, enlevée et sans temps mort mise en scène dans cette nouvelle adaptation française par Steve Suissa. L'humour aussi y a une forte place. En très grande partie grâce au personnage de Baldo, un Italien à l'énergie communicative interprété par un irrésistible Thierry Lopez. Par ses répliques, ses mimiques et ses facéties, l'acteur vole presque la vedette au duo vedette Huster/Chauvin.

Les rebondissements sont souvent attendus, l'histoire d'amour un peu facile, mais ces petits bémols ne gâchent pas le plaisir d'Avanti!, dont la seule mission reste de divertir les téléspectateurs pendant 1h40. La pièce la remplit aisément. Et elle ne trompe personne. Tous les personnages ne peuvent pas en dire autant...

Fabien Morin