BFMTV

9e Nuit des musées, c'est parti!

Le ministère de la Culture et de la Communication annonce que la 9 e édition de la Nuit européenne des musées aura lieu samedi 18 mai 2013 en France et dans toute l'Europe.

Le ministère de la Culture et de la Communication annonce que la 9 e édition de la Nuit européenne des musées aura lieu samedi 18 mai 2013 en France et dans toute l'Europe. - -

La neuvième Nuit européenne des musées commence ce samedi soir. 3.000 établissements culturels, dont 1.300 en France, seront accessibles en libre accès toute la nuit.

Glisser ses pas dans ceux d'un robot au musée du quai Branly, promener une mappemonde en papier journal avec l'artiste Pistoletto au coeur de Paris, mouler des talismans égyptiens à Cherbourg: les musées font leur Nuit samedi, dans une ambiance festive et ludique.

Quelque 3.000 musées européens dont plus de 1.300 en France sont mobilisés pour la neuvième édition de la Nuit des musées. Plus de 5.000 animations sont annoncées.

L'an dernier, 2 millions de visiteurs avaient participé dans l'Hexagone à cette opération organisée par le ministère de la Culture et placée sous le triple patronage du Conseil de l'Europe, de l'Unesco et de l'ICOM (Conseil international des musées).

Accessibles gratuitement et ouverts tard dans la nuit, les musées ont rivalisé d'imagination pour proposer aux noctambules des visites inattendues, concerts, spectacles, circuits.

A nuit exceptionnelle, manifestations exceptionnelles

Au musée du quai Branly, un robot amateur d'art accueillera le public sur le plateau des collections. Coiffé d'un chapeau, le cou enveloppé dans une écharpe, le robot analysera les comportements des visiteurs pour se forger un sens de l'observation et développer sa propre esthétique.

Non loin de là, Michelangelo Pistoletto, figure de l'Arte Povera, promènera avec le public sa "Sphère de Journaux" depuis le musée du Louvre jusqu'à la Monnaie de Paris, aller et retour, à partir de 20H00. Une performance, imaginée en 1967 par l'artiste italien de 79 ans, pour faire descendre l'art dans la rue.

"Chasseur-cueilleur" d'images et de sons, l'artiste Erik Samakh fera chuchoter les ifs autour du "Penseur" de Rodin dans les jardins de son musée.

Le musée des Arts et métiers se métamorphosera en "fabrique des inventions": église transformée en salle des machines en mouvement, expériences autour de l'électricité...