BFMTV

Vestiaires: le clin d’œil de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler

Brigitte Macron

Brigitte Macron - France 2

La première Dame de France, qui joue son propre rôle dans le programme court de France 2, n'a pas manqué de glisser une référence à Valérie Trierweiller...

"Merci pour ce moment." C'est avec ces mots, une référence directe au célèbre livre de Valérie Trierweiler, que Brigitte Macron a conclu son apparition dans Vestiaires, le programme court de France 2 qui aborde avec le handicap.

La première Dame de France, vêtue du tailleur bleu ciel de la passation de pouvoir de mai 2017, joue son propre rôle. Venant à la rencontre des nageurs Romy, Orson et Ramirez, elle déclare: "Je suis venue vous rencontrer concernant le handicap. Avez-vous des revendications à faire?" Elle ajoute: "Et la loi de 2005? Son application, vous êtes satisfait?" "2005 c'est de la merd...", répond aussitôt Ramirez.

"Mon truc, c'est le théâtre"

Brigitte Macron, qui n'a pas entendu la plainte de ce dernier, enchaîne: "Mon combat, c'est l'inclusion..." Soudain, elle est coupée par l'arrivée de Caro, qui ne reconnaît pas l'épouse du président de la République: "Super t'es une nouvelle? Tu vas voir tu vas être hyper bien avec nous", lui lance-t-elle, avant de lui demander: "C'est quoi ton handicap?"

"La natation, c'est pas mon truc. Mon truc, c'est le théâtre", répond pince sans rire Brigitte Macron, avant d'aider Orson à réciter un extrait de Phèdre. Puis il est temps pour elle de quitter le vestiaire. Un avion l'attend pour la conduire en Chine! "Le panda doit absolument partir", lui dit son garde du corps.

Si l'Elysée n'est pas intervenu dans les dialogues et le scénario, le palais s'était réservé un droit de veto si l’épisode ne convenait pas à Brigitte Macron. Son apparition est à retrouver sur le site de France TV pendant encore six jours.

dossier :

Brigitte Macron

Jérôme Lachasse