BFMTV

La fin de Game of Thrones sera inspirée du Seigneur des Anneaux

-

- - Getty Images

Si George R.R. Martin est en retard dans l’écriture de ses livres, il a déjà imaginé à quoi ressemblerait la fin de Game of Thrones. Un final à la manière de Tolkien, loin de ce qu’il fait d’habitude.

Ni massacre, ni happy-end. C’est la ligne de conduite que s’est donné George R.R. Martin pour écrire la fin de Game of Thrones. Ce qu’il veut, c’est "livrer une fin au ton doux-amer" comme il le confie dans les colonnes de The Observer.

Jusqu’ici, l’auteur avait habitué ses lecteurs à des scènes de tortures, des morts déchirantes et des destins tragiques. Mais pour les dernières pages de la saga, il souhaite emprunter un autre ton : "Mon idée n'est pas de faire une fin où tout le monde est perdant. Ce n'est certainement pas mon intention". 

Pas de carnage, mais une fin "douce-amère"

George R.R. Martin ne cache pas son admiration pour Tolkien dont il veut s’inspirer : "Ce n'est pas un secret, Tolkien a eu une énorme influence sur moi", explique-t-il au journal. "J'adore la façon dont il a fini Le Seigneur des Anneaux. Sa saga se termine par une victoire, mais une victoire douce-amère. Frodon ne se remet jamais complètement de son périple et part vers les Terres Immortelles. Et les autres les gens vivent leur vie."

Malgré la pression qui pèse sur ses épaules, l’auteur ne semble pas inquiet par les jugements qu’il risque de recevoir : "Ce que je peux dire pour Game of Thrones, c'est que c'est le genre de ton que je vais viser. Que j'y arrive ou pas, les lecteurs seront seuls juges."

Le final imaginé par George R.R. Martin va-t-il convaincre les scénaristes ou vont-il décider de créer leur propre fin ? En tout cas, ces derniers seront en roue libre sur la saison 6 puisque George R.R. Martin a décidé de ne pas participer au scénario pour rattraper son retard. La série devra donc réussir à séduire les fans sans la touche personnelle de l'auteur originel. 

Clara Crochemore pour BFMTV