BFMTV

Game of Thrones: les créateurs s'excusent pour les incohérences de la saison 7

Kit Harington

Kit Harington - HBO

L'équipe de la série à succès justifie les incohérences temporelles de la saison 7 de Game of Thrones.

A l'approche de l'ultime saison de Game of Thrones, les créateurs de la série à succès de HBO reviennent sur les erreurs des épisodes passés et notamment sur les incohérences glissées dans la narration. Les téléspectateurs avaient en effet critiqué le rythme des intrigues de la saison 7 et les déplacements des personnages, transportés d'une région à une autre en quelques scènes. 

"Nous avons choisi d'y aller à fond dans la dernière saison", a justifié le producteur Bryan Cogman dans les colonnes de Entertainment Weekly. "Vous pouvez rester chez vous, calculer autant que vous voulez combien un bateau a pris comme temps pour se rendre de A à B... Il y a toujours quelqu'un pour critiquer et je suppose que cet outrage n'est pas pire qu'un autre, je prends!"

"Si vous commencez à penser comme ça, vous devenez fou"

Le créateur, scénariste et réalisateur de la série Dan Weiss confie ne pas pouvoir lire ce genre de critiques et ne comprend pas leur intérêt:

"Si quelqu'un dit qu'il n'aime pas la manière dont on réalise [Game of Thrones], je n'ai aucun moyen de déterminer à quel point cette opinion est partagée par les téléspectateurs. Même si elle devient virale, je n'en ai aucune idée. Cela peut être 1% du public qui s'énerve pendant 10 minutes sur Twitter - et après on a l'impression que c'est beaucoup plus qu'1%. Il n'y a aucun moyen de le savoir et cela ne m'intéresse pas [...] Si vous commencez à penser comme ça, vous devenez fou." 

"Des ellipses non perceptibles des téléspectateurs"

Le scénariste Dave Hill reconnaît de son côté que quelques explications n'auraient pas nui à la compréhension et présente une forme d'excuse aux fans:

"Avec tout ce que nous devions mettre en place pour la saison 8, nous devions accélérer les événements dans les épisodes. Il y a de nombreuses ellipses non perceptibles des téléspectateurs", dit-il, avant d'ajouter: "Nous aurions pu mettre [un mot] indiquant que trois semaines étaient passées [dans l'histoire]. Il arrive que vous déplaciez des pièces et que vous en profitiez pour tricher..."

Et le scénariste de conclure avec une promesse: "Pour la saison 8, nous avons essayé de respecter au mieux la cohérence temporelle."

Jérôme Lachasse