BFMTV

Presse: des offres gratuites pour s'informer sur la pandémie de coronavirus

Un kiosque en Espagne (photo d'illustration)

Un kiosque en Espagne (photo d'illustration) - Cesar Manso - AFP

Plusieurs médias et organes de presse ont décidé d'offrir un accès gratuit aux internautes pour s'informer sur le coronavirus.

Des mesures exceptionnelles pour une situation de crise. Plusieurs médias et organes de presse ont décidé de donner un accès gratuit aux internautes. Outre Canal +, OCS et SFR, divers quotidiens ont désactivé le "paywall" sur certains de leurs articles payants. 

C'est le cas du Monde qui met en libre accès des articles sur le coronavirus: "pour répondre à vos questions, pour faciliter vos décisions dans vos vies personnelles et professionnelles, nous mettons à votre disposition de nombreux articles en libre accès, à commencer par des lives, qui vous permettent d’interroger nos journalistes, de connaître et de comprendre toutes les évolutions de la situation", a indiqué Jérôme Fenoglio, le directeur du quotidien.

Le Figaro propose une initiative similaire: "Un espace tout en haut de notre page d’accueil liste les 5 articles sur le coronavirus les plus importants en termes de santé publique. Ils sont ouverts à tous nos lecteurs", a déclaré sur Twitter Benjamin Ferran, adjoint à la direction de la rédaction.

Le Petit Quotidien gratuit pendant 15 jours

Côté presse internationale, le New York Times, le Wall Street Journal, Vanity Fair, The Atlantic et Wired proposent des services similaires.

Le Petit Quotidien est disponible gratuitement pendant 15 jours. L'éditeur de cette publication, Playbac, offre sur son site plusieurs journaux pour les "7-17 ans bloqués chez eux."

les liens pour retrouver les articles gratuits

Le Monde: cliquez ici.

Le Figaro: cliquez ici.

Le New York Times: cliquez ici.

Le Wall Street Journal: cliquez ici.

Vanity Fair: cliquez ici.

The Atlantic: cliquez ici.

Wired: cliquez ici.

Le Petit Quotidien: cliquez ici.

Jérôme Lachasse