BFMTV

Pourquoi Leïla Slimani a refusé de devenir ministre de la Culture d'Emmanuel Macron

Leïla Slimani sur le plateau de C à vous

Leïla Slimani sur le plateau de C à vous - Capture d'écran France 5

La romancière, qui a reçu le Goncourt pour Chanson douce, explique pourquoi elle a préféré décliner l'offre d'Emmanuel Macron de devenir ministre de la Culture.

Leïla Slimani, invitée jeudi soir sur le plateau de C à vous à l'occasion de la sortie au cinéma de l'adaptation de son livre Chanson douce, a expliqué pourquoi elle avait refusé de devenir ministre de la Culture d'Emmanuel Macron.

"C'est une histoire qui est sortie malgré moi. On a eu une discussion sur ces sujets-là, mais moi je suis écrivain. J'ai envie d'être écrivain - ce qui veut dire être libre, faire la grasse matinée, ne pas faire de réunion et travailler tout seul. Ce qui est mon plus grand bonheur dans la vie."

Jusqu'à présent, l'écrivaine n'en avait jamais parlé publiquement, préférant botter en touche, comme ce fut le cas en août 2017 au micro de France Inter.

Et Karin Viard, qui incarne le rôle principal de Chanson douce, d'ajouter sur le plateau de C à vous: "Heureusement [qu'on ne me l'a pas proposé]. Je n'y tiendrais pas du tout. Je n'en ai pas du tout les compétences."

Si l'autrice a refusé l'offre du président de la République de devenir Ministre de la Culture, elle a été nommée représentante d'Emmanuel Macron pour la Francophonie en 2017.

Jérôme Lachasse