BFMTV

Pour Aziz Ansari, accusé d'agression sexuelle, le rapport semblait "complètement consenti"

Aziz Ansari à Santa Monica le 11 janvier 2018 - Frazer Harrison

Aziz Ansari à Santa Monica le 11 janvier 2018 - Frazer Harrison - Getty Images North America - AFP

Une jeune femme accuse Aziz Ansari de l'avoir agressée sexuellement en septembre à l'issue d'un rendez-vous. Dans un communiqué, l'acteur de Master of None explique comment il avait perçu cette soirée.

Aziz Ansari, star de la série Master of None, a réagi à l'accusation d'agression sexuelle dont il fait l'objet. Dans un communiqué publié par People, l'acteur américain de 34 ans assure qu'il n'avait pas pris la mesure de l'événement, et ne nie pas le témoignage qui l'incrimine. 

Cette réaction fait suite à la publication du média Babe, qui a recueilli les propos d'une jeune femme de 23 ans. Elle raconte avoir rencontré l'acteur à une soirée en septembre dernier, puis échangé avec lui des textos avant un rendez-vous une semaine plus tard. Elle raconte en détails le déroulement de la soirée, durant laquelle elle dit s'être "sentie violée".

"J'ai été surpris et préoccupé"

"En septembre l'an dernier, j'ai rencontré une femme lors d'une soirée. Nous avons échangé nos numéros. Nous nous sommes envoyé des textos mutuellement et avons fini par nous voir pour un rendez-vous", raconte Aziz Ansari dans son communiqué publié par People. "Nous sommes sortis dîner, puis nous nous sommes adonnés à une activité sexuelle qui, selon tous les signes, était complètement consentie".
"Le jour suivant, j'ai reçu un SMS de sa part disant que même si les choses 'avaient peut-être l'air de bien se passer', après plus de réflexion, elle s'était sentie mal à l'aise. Il est vrai que tout m'avait l'air d'aller, alors quand j'ai entendu que ce n'était pas le cas pour elle, j'ai été surpris et préoccupé. J'ai pris ses mots à coeur et j'ai répondu en privé après avoir pris le temps de digérer ce qu'elle avait dit." "Je continue à soutenir le mouvement qui se déroule dans notre culture", conclut celui qui portait une badge "Time's Up" aux derniers Golden Globes, qui l'ont sacré meilleur acteur dans une série comique. "C'est nécessaire, et nous sommes très en retard."

Excuses par texto

Comme le montrent les SMS échangés entre l'acteur et la jeune femme, que Babe a publiés, cette dernière lui a expliqué le lendemain de la soirée ce qu'elle a ressenti, afin que "la prochaine fille (qu'il emmènera chez lui, ndlr) n'ait pas à pleurer sur le chemin du retour." L'acteur lui avait répondu 24 heures plus tard:

"Je suis si triste d'entendre ça. Tout ce que je peux te dire, c'est que je n'aurais jamais l'intention de te faire sentir comme tu le décris, ni qui que ce soit. De toute évidence, j'ai mal interprété les choses sur le moment et je suis sincèrement désolé."

Dans son témoignage, la jeune femme assure avoir tenté de ralentir les choses au cours de la soirée, par des mots et par des gestes. L'acteur aurait malgré tout continué à lui faire des avances explicites. Elle raconte notamment qu'il l'aurait forcée à toucher son pénis. Elle assure également qu'après lui avoir dit qu'elle ne voulait pas "se sentir forcée", l'acteur aurait réussi à lui faire pratiquer une fellation. "Je crois que je me suis simplement sentie vraiment sous pression", se souvient-elle.

B.P.