BFMTV

L'acteur de Master Of None Aziz Ansari accusé d'inconduite sexuelle

Aziz Ansari à Santa Monica le 11 janvier 2018

Aziz Ansari à Santa Monica le 11 janvier 2018 - Frazer Harrison - Getty Images North America - AFP

L'acteur, primé aux derniers Golden Globes, est accusé par une jeune femme de 23 ans de lui avoir fait des avances sexuelles non désirées à l'issue d'un rendez-vous.

Aziz Ansari, star de la série Master Of None, a été accusé d'inconduite sexuelle. L'acteur, qui a décroché le Golden Globe du Meilleur acteur le 7 janvier dernier, fait l'objet d'un article qui l'accuse d'avoir abusé d'une jeune femme de 23 ans, à l'époque 22. Publié sur le site américain Babe, il rapporte le témoignage de Grace (son nom a été changé pour protéger son anonymat), avec qui il aurait passé une soirée en septembre 2017.

La victime présumée y raconte en détails (sordides) son histoire, depuis sa rencontre avec le comédien à une soirée des Emmy Awards jusqu'à leur date une semaine plus tard. Son rendez-vous avec Aziz Ansari, plutôt bien parti, aurait finalement tourné au cauchemar dès l'instant où ils ont quitté le restaurant, avec précipitation et à la demande de l'acteur, pour se rendre chez lui.

"Je me suis sentie violée"

Aussitôt chez le comédien, ce dernier aurait entrepris de l'embrasser, de lui toucher la poitrine, de la déshabiller et de se déshabiller, bien que la jeune femme ne soit pas d'accord pour que les choses aillent si vite. Grace assure à Babe lui avoir pourtant fait comprendre à maintes reprises, de manière verbale mais aussi non-verbale, qu'elle n'était pas consentante pour aller plus loin. En vain, selon elle.

L'acteur l'aurait forcée, plusieurs fois, à toucher son pénis bien qu'elle tentait de s'éloigner. Malgré les réticences de la jeune femme, il l'aurait ensuite contrainte à lui faire une fellation, avant de tenter d'avoir une relation sexuelle avec elle, ce à quoi elle a finalement réussi à échapper, de justesse. Grace ajoute avoir fini par commander un Uber afin de rentrer chez elle, en larmes.

"J'ai pleuré tout le long jusqu'à chez moi. A ce moment-là, je me suis sentie violée. L'heure qui venait de s'écouler avait été complètement hors de contrôle", confie-t-elle, précisant être rentrée "sonnée et malheureuse".

"Je suis si triste de lire ça"

Contactée le lendemain par texo par Aziz Ansari ("C'était sympa de passer du temps avec toi hier soir!"), la jeune femme lui aurait ensuite expliqué dans un long message que la soirée n'avait pas été "sympa" pour elle, puisqu'il avait abusé d'elle. 

"Je suis si triste de lire ça", aurait-il répondu. "Clairement, j'ai mal compris tout ça sur le moment et j'en suis vraiment désolé."

Babe, qui a vérifié que le numéro d'Aziz Ansari correspondait bien à celui des messages sur le téléphone de Grace, a publié les textos en question sur ses réseaux sociaux. Contacté par plusieurs médias, l'acteur, qui se revendique féministe et portait le badge Time's Up (contre le harcèlement sexuel) lors des derniers Golden Globes, n'a pas encore donné suite.

N.B.