BFMTV

Paul McCartney reconnait avoir été raciste par le passé

Paul McCartney, le 13 avril 2016

Paul McCartney, le 13 avril 2016 - Steve Jennings - Getty - AFP

Paul McCartney, 73 ans, ancien Beatles, fait indirectement son mea-culpa. L’artiste a tenu à soutenir Kanye West, pris dans une polémique en raison de l’utilisation régulier du mot "nègre" dans un sens "affectueux".

“Quand on est gamin, on est parfois raciste sans s’en rendre compte. On trouve juste normal d’employer des mots qu’on n’utiliserait pas aujourd’hui. Et alors que l’on n’y a jamais songé, soudain, quelqu’un nous fait remarquer que ce que nos propos sont du dénigrement. Soudain on réalise que la façon dont on s’exprime peut blesser certaines personnes”, explique-t-il dans le Daily Mail, samedi 4 juin.

"Il a le droit de dire ce qu'il veut. C'est ce qu'on appelle la liberté d'expression", a conclu le chanteur a propos de Kany West avec qui il a collaboré dernièrement sur le titre Four Five Seconds.

R.I