BFMTV

Omar Sy: "Aujourd'hui on ne donne la parole qu'aux guignols"

Omar Sy sur le plateau de "C à vous" sur France 5, le 11 octobre.

Omar Sy sur le plateau de "C à vous" sur France 5, le 11 octobre. - Capture d'écran - C à vous - France 5

Invité mercredi sur le plateau de C à vous, l'acteur français s'est agacé contre les "guignols" à qui on donne la parole et qui sont dans "la provocation " et "la caricature".

Omar Sy est en pleine promotion du film de Ron Howard, Inferno, dans lequel il interprète un agent de l'OMS. Il était invité mardi sur le plateau de C à vous sur France 5. Interrogé sur son "engagement citoyen", Omar Sy s'est d'abord emporté contre ceux dont le discours caricature la situation en France, en matière de banlieues et de radicalisation.

"Aujourd'hui, on ne donne la parole qu'aux guignols, a-t-il déclaré, aux gens qui vont grossir le trait, qui vont aller dans provocation, la caricature, sans vraiment de fond. Ceux qui vendent des livres aujourd'hui, qui sont numéro 1, qui vomissent les choses. Il y a du vomi qui est vendu par milliers. Il est là le danger, c'est à ça que j'ai envie de dire stop".

"J'ai quitté Trappes il y a 20 ans"

Pour l'acteur originaire de Trappes, le vrai "état d'urgence n'est pas celui qu'on montre", il est dans la jeunesse de banlieue à qui "on ne donne pas la parole".

"Quand on me tend un micro, à moi, Omar Sy, qui vis à Los Angeles, qui vis aisément. On me pose des questions sur la banlieue. Mais j'ai quitté Trappes il y a 20 ans, c'est à moi que vous posez la question? Il est déjà là le problème. Si c'est à moi qu'on pose des questions sur la banlieue on ne va jamais le résoudre. Allez-y et posez-leur la question, les jeunes qui sont là-bas n'attendent que cela: qu'on leur tende un micro et qu'on leur donne la parole. (...) Il faut y aller et essayer de comprendre ce qu'il s'y passe, parce qu'il y a urgence".
M. R.