BFMTV

Victime d'un piratage, Radiohead diffuse 17 heures de sessions d'enregistrement de OK Computer

Thom Yorke, leader de Radiohead, le 16 avril 2017 à Coachella

Thom Yorke, leader de Radiohead, le 16 avril 2017 à Coachella - Valerie Macon - AFP

Le groupe Radiohead a choisi de diffuser pendant 18 jours, 17 heures de séances d'enregistrement de leur album de 1997, OK Computer, volées par un pirate.

Ces 17 heures d'enregistrement de l'album OK Computer n'étaient pas destinées aux oreilles du public. Pourtant, après le vol des 18 minidiscs qui contenaient ces précieux documents, le groupe Radiohead a décidé de les mettre en ligne (à écouter gratuitement en streaming pendant 18 jours). 

Thom Yorke, le leader de Radiohead a été hacké la semaine dernière par un inconnu, qui aurait réclamé au groupe la somme de 150.000 dollars. 

"Au lieu de nous plaindre - beaucoup - ou de l'ignorer, nous diffusons les 18 heures sur Bandcamp au profit de Extinction Rebellion (ndlr: organisation qui lutte contre le changement climatique). Pendant seulement 18 jours. Donc pour 18 livres vous pourrez découvrir si nous aurions dû payer cette rançon. Jamais destiné à être rendus publics (même si certains morceaux ont atteint le réédition de OK Computer) ces enregistrements ne sont que marginalement intéressants. Et très très longs. Pas un truc à télécharger sur un téléphone", explique le groupe dans un message publié ce mardi sur Facebook. 

Un Google Doc repéré par Libération détaille l'ensemble du contenu des 18 minidiscs. Un travaille de fourmi, qui répertorie chaque version des morceaux présents sur les bandes. 

OK Computer est le troisième album studio du groupe et contient de nombreux tubes, comme Karma Police ou le très beau No surprises. 

Radiohead est habitué des actions de ce type. Le groupe est l'un des pionniers de la distribution en ligne. En 2007, souhaitant s'affranchir des maisons de disques, il avait proposé son album In Rainbows en version MP3, téléchargeable gratuitement. Les fans étant simplement invités à donner la somme de leur choix. 

Et puis, alors que la plupart des artistes interdisent farouchement à leurs fans de filmer pendant leurs concerts, Radiohead a au contraire encouragé en 2016, les spectateurs du Festival Iceland's Secret Solstice à diffuser leur prestation avec Periscope

Magali Rangin