BFMTV

Véronique Sanson a un "pacte" avec sa soeur pour en finir avec la vie

Véronique Sanson aux Victoires de la musique en février 2017.

Véronique Sanson aux Victoires de la musique en février 2017. - Thomas Samson - AFP

Invitée sur le plateau de Thé ou café sur France 2 ce samedi, Véronique Sanson s'est confiée sur le thème de la fin de vie.

Véronique Sanson n'est jamais langue de bois. Sur le plateau de Thé ou café, l'émission de Catherine Ceylac sur France 2, la chanteuse s'est livrée sans détour. Abordant des sujets graves, comme la mort. Celle de ses parents, mais aussi la sienne.

Véronique Sanson, y révèle ainsi avoir accompagné ses parents, les avoir aidés à mourir: son père, disparu en 2004, mais aussi sa mère en 2006. Favorable à l'euthanasie, la chanteuse y justifie son point de vue.

"J'ai un pacte, avec ma soeur"

"Moi, quand on me dit 'j'en ai marre, j'ai vécu une vie merveilleuse, j'en peux plus, je veux partir, j'ai mal partout', la moindre des choses, c'est de le faire". Elle ajoute: "J'ai un pacte. Avec ma soeur, on sait très bien ce qu'on fait l'une de l'autre, si l'autre tombe dans une maladie pas possible."

Son dernier album, Dignes, dingues, donc, est sorti en novembre 2016, et est devenu rapidement disque d'or. La chanson Et je l'appelle encore évoque sa mère, "une femme inoubliable", dont elle était très proche. "Elle me manque. On riait beaucoup beaucoup. Je pouvais lui demander n'importe quelle question au monde, elle me répondait comme une encyclopédie. C'était mon Internet à moi", confiait-elle à BFMTV au moment de la sortie de l'album.

Magali Rangin