BFMTV

Scorpion: Drake arrache aux Beatles un record qu'ils détenaient depuis 1964

Drake sur scène en septembre 2016 à Las Vegas

Drake sur scène en septembre 2016 à Las Vegas - Christopher Polk - Getty Images North America - AFP

Le rappeur canadien, qui a dévoilé son dernier album, Scorpion vendredi 29 juin, s'est installé tout en haut du classement Billboard.

Mais où s'arrêtera Drake? Le rappeur canadien, qui avait dévoilé son dernier album, Scorpion, le vendredi 29 juin dernier, vient de battre un énième record. Après avoir pulvérisé le nombre d'écoutes sur les plateformes d'écoute en streaming, Drake vient désormais de dépasser un record détenu depuis plus d'un demi-siècle par les mythiques Beatles.

En effet, en quinze jours à peine, le rappeur devient le premier artiste à placer sept morceaux dans le top 10 du classement Billboard, qui recense les morceaux les plus populaires aux États-Unis. Un record détenu par les célèbres Fab Four depuis 1964, qui en totalisaient cinq.

D'autant que les 25 morceaux qui composent Scorpion figurent tous dans le top 100 des morceaux les plus écoutés. Des chiffres impressionnants, même pour le très médiatisé Drake, qui n'a pas manqué de s'en féliciter sur les réseaux sociaux.

Sur son compte Instagram, le rappeur a posté une capture d'écran du classement Billboard, et de ses sept morceaux qui le dominent. Quelques jours plus tôt, il partageait avec ses abonnés les chiffres vertigineux de son dernier album: plus d'un milliard d'écoutes en streaming en une semaine.

Autre fait remarquable avec la sortie de Scorpion: Michael Jackson, ressuscité le temps d'un duo, Don't Matter to Me, vient d'atterrir à la 9e place du top 10 de Billboard. Le morceau, enregistré en 1983, a été transformé en duo par le rappeur.

Une consécration posthume qui permet au Roi de la pop, neuf ans après sa mort, de se hisser pour la trentième fois dans les dix chansons les plus populaires des États-Unis, selon le magazine spécialisé. Seuls cinq artistes avaient réussi à dépasser ce chiffre dans toute l'Histoire des charts... dont Drake.

Lucie Valais