BFMTV

Qui est Dadju, le nouveau prince de la musique urbaine ?

Avec sa chanson Reine, Dadju est une des sensations de ces dernières semaines. Son premier album, Gentleman 2.0, a été certifié disque de platine en moins de deux mois.

Dadju a commencé 2018 de la meilleure des manières. Le chanteur a reçu début janvier un disque de platine pour son premier album solo, Gentleman 2.0. Un résultat prévisible, puisque son disque, sorti le 24 novembre 2017, est resté en tête des ventes neuf semaines de suite. Son single phare, Reine, compte lui plus de 85 millions de vues sur YouTube.

Une affaire de famille

Originaire de Romainville, en Seine-Saint-Denis, Dadju est le fils de Djanana Djuna, un chanteur de rumba congolaise membre de la troupe de Papa Wemba. Il compte également dans sa famille un autre chanteur, bien plus connu du public français: Maître Gims.

L'interprète de Sapés comme jamais est le grand frère de Dadju, de cinq ans son cadet. Mais ce dernier a fait savoir à plusieurs reprises qu'il ne souhaitait pas être réduit à ce rôle, tout en reconnaissant qu'avoir un lien de parenté avec Maître Gims est une chance pour sa carrière.

Des débuts "par accident"

Malgré cette fibre musicale bien ancrée au sein de sa famille, Dadju ne s'est intéressé que tardivement à la musique, en s'y lançant "par accident". C'est en fait un morceau enregistré avec son grand frère, qui a eu l'effet d'un déclic chez lui.

En 2012, il est signé par Wati B, le label en charge de produire Sexion d'Assaut, qui est alors le groupe rap le plus en vue du moment. Dadju forme alors le duo The Shin Sekai avec le rappeur Abou Tall. Ensemble, ils enregistreront deux mixtapes et un album, Indéfini, sortie en mars 2016. Mais le duo décide de se séparer, et chacun embrasse une carrière en solo.

Une décision payante pour ce "Gentleman 2.0", qui connaît le succès dès son premier album. Le nouveau prince de la musique urbaine partira d'ailleurs en tournée dans toute la France à partir d'avril 2018.

F. H.