BFMTV

Opéra de Toulouse: la dernière d'Ernani annulée après la garde à vue du ténor Alfred Kim

Alfred Kim dans "Ernani", à Toulouse, en 2017

Alfred Kim dans "Ernani", à Toulouse, en 2017 - Pascal Pavani - AFP

Quelques heures avant la dernière représentation d'Ernani, le ténor Alfred Kim a été mis en garde en vue pour violences sur sa compagne.

La dernière représentation de l'opéra Ernani au Capitole de Toulouse a été annulée pour cause de garde à vue de son rôle titre, le ténor sud-coréen Alfred Kim, condamné ce mercredi 22 mars pour violences sur sa compagne, a-t-on appris de source judiciaire.

La direction du théâtre du Capitole, "profondément désolée", a annoncé l'annulation peu avant 17h00 mardi, soit trois heures à peine avant la dernière représentation de la nouvelle production de l'opéra de Verdi. "La raison est l'indisponibilité du ténor Alfred Kim" qui interprétait le rôle principal, a indiqué la direction.

Huit mois de prison avec sursis

Le chanteur sud-coréen de réputation mondiale se trouvait en fait en garde à vue, après avoir été interpellé la veille au soir dans sa chambre d'hôtel, sa compagne rouée de coups, selon une source judiciaire. Il a été condamné mercredi en comparution immédiate à huit mois de prison avec sursis et 8.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Toulouse pour "violences avec ITT", selon cette source, qui a précisé que le chanteur lyrique avait aussitôt repris l'avion.

Selon son agenda sur le site Operabase, le quadragénaire devrait chanter dans Aida de Verdi à Bruxelles en mai/juin et dans Turandot de Puccini au Royal Opera de Londres en juillet.

F.M. avec AFP