BFMTV

Mort de France Gall: stars et politiques rendent des hommages émouvants

Des hommages de tous horizons sont rendus ce dimanche à la légendaire France Gall, morte ce dimanche 7 janvier des suites d'un cancer.

Icône de la chanson française, France Gall est morte ce dimanche 7 janvier des suites d’un cancer. Elle a fait danser et chanter de multiples générations grâce à des tubes inoubliables comme Ella, elle l’a, Poupée de cire, poupée de son ou Il jouait du piano debout.

La France lui rend hommage ce dimanche pour célébrer sa carrière et sa personne. Politiques, stars et anonymes sont nombreux à s’être rués sur les réseaux sociaux pour écrire un petit mot ou partager des chansons qui ont accompagné et rythmé leurs vies.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a rapidement réagi à l'annonce de la mort qui a été faite par Genevieve Salama, sa chargée de communication. France Gall a "traversé le temps grâce à sa sincérité et sa générosité", selon le chef de l'Etat.

L'interprète "laisse des chansons connues de tous les Français et l'exemple d'une vie tournée vers les autres, ceux qu'elle aimait et ceux qu'elle aidait", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Des stars émues 

L'artiste Hugues Auffray a expliqué avec émotion sur BFMTV l'avoir vue grandir avec "ses chansons et sa petite voix très juste". Sur le plan personnel il salue une personne modeste: "On la connaissait bien dans la famille. On la trouvait très simple, charmante, pas du tout 'star', elle ne jouait pas un rôle". 

La chanteuse Alizée a quant à elle témoigné sur Twitter, et a expliqué que c’était une des artistes qu’elle a "le plus écouté et chanté": "On a tous une idole dans sa vie… France Gall était la mienne".

Julien Clerc a également tenu à rendre hommage sur les réseaux sociaux à celle dont il a partagé la vie au débit des années 1970: "France, nous avions 20 ans, des bonheurs, des chagrins. Une part de ma vie s'en va avec toi. Julien".

L'animateur Jean-Pierre Foucault lui dit un simple "au revoir" et lui demande de saluer toutes ces stars qui nous ont quitté: "Tu rejoins Michel, Johnny, Jeanne, George, Léonard, Prince, David, Serge, Mireille et tant d’autres! Dis leur bien qu’on ne les oublie pas et qu’on vous aime". Le présentateur de N'oubliez pas les paroles Nagui a quant à lui exprimé sa "tristesse" sur Twitter et a "une pensée émue pour son fils Raphaël".

Le président du Festival de Cannes, Pierre Lescure "pleure comme un môme" depuis qu’il a appris la nouvelle: "Je sais pas vous, j’avais beau savoir que France était affaiblie ces temps derniers, je pleure comme un môme. Parce que France Gall avait de la grâce, une des plus grandes et belles voix de France."

Des politiques unanimes

Personnalités politiques de tous bords ont été émues par la nouvelle. Les membres du gouvernement sont nombreux à avoir réagi, dont la ministre de la Culture François Nyssen. Christophe Castaner, secrétaire d’Etat aux Relations avec le parlement et délégué général de LaREM, a lui glissé un hommage imagé sur Twitter.

Le présidente du Front national, Marine Le Pen, a estimé de son côté que France Gall était “l’insouciance rêveuse et la délicatesse mises en chanson”. Le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent a salué son talent mais aussi ses engagements sociétaux : “France Gall s'éteint, la chanson populaire perd une nouvelle voix, la solidarité avec l'Afrique, qui était son combat, aussi."

A noter également, du côté des instituions officielles, l’hommage plein d’esprit de la Fédération française de rugby qui a sorti une archive drôle et émouvante de celle qui partageait le nom d’une confrontation classique du rugby international.

James Abbott