BFMTV

Manau de retour pour une tournée

Martial Tricoche, leader du groupe de rap celtique Manau, dans son clip "Le chant du coq"

Martial Tricoche, leader du groupe de rap celtique Manau, dans son clip "Le chant du coq" - Capture d'écran Youtube - Manaumusic

Le groupe de rap celtique, qui a connu le succès en 1998, annonce une tournée anniversaire en 2018.

Le groupe qui a cartonné en 1998 avec son album Panique Celtique, et notamment le single La tribu de Dana, vient d'annoncer une tournée anniversaire en 2018, pour les 20 ans de l'album.

A l'époque, l'album s'est écoulé à un million d'exemplaires, et le single à deux millions de copies. De quoi bouleverser la vie de Martial Tricoche, leader du groupe et auteur des textes et de Cédric Soubiron, co-fondateur de Manau.

"J'ai écrit les paroles de l'album à l'usine"

"Je n'ai pas voulu en faire mon métier tout de suite, c'était ma passion et je ne savais pas que je pouvais en vivre", a ainsi raconté le chanteur sur RTL. "On a sacrifié nos vacances pour nous payer une maquette du morceau, et on a eu raison".

A 29 ans, le jeune homme originaire de Seine-Saint-Denis était alors manutentionnaire.

"J'ai écrit les paroles de l'album à l'usine, sur des palettes, et j'ai pris 4 semaines de vacances au mois de juin, pour enregistrer cet album. Je faisais, les télé, le lendemain j'étais à l'usine, c'était assez drôle", se souvient-il.

La musique de La tribu de Dana est un sample de la chanson traditionnelle bretonne Tri Martolod, popularisée notamment par Alan Stivell, qui avait d'ailleurs refusé que le groupe utilise le sample de sa harpe.

Théâtre et poissonnerie

Le succès du morceau a été immédiat. En 1999, le groupe obtient même la Victoire de l'album rap de l'année. Et puis, malgré plusieurs autres albums, Fest Noz de Paname en 2000 et On peut tous rêver, en 2005, le groupe ne renoue pas avec le succès. Martial Tricoche poursuit, seul à partir de 2008, sa carrière musicale, tandis que Cédric Soubiron se reconvertit dans le théâtre et la poissonnerie.

Le retour du groupe sur les planches des festivals devrait réjouir tous les nostalgiques des années 1990, qui se prennent déjà à fredonner "Dans la vallée, oh oh, de Dana, lalilala"...

M. R.