BFMTV

Les secrets des tubes: "Dommage" de Bigflo et Oli

Chaque week-end de l'été, Philippe Dufreigne vous raconte les secrets de fabrication et l’histoire méconnue des tubes que vous connaissez tous. Aujourd'hui, Dommage de Bigflo et Oli.

Quand on est frères, il y a parfois des moments ou la tension monte quelque peu. Dans un studio toulousain, avec Bigflo et Oli. La chanson Dommage est en cours d’écriture.

"On s'est engueulé, je ne sais même plus réellement pourquoi, confie Oli. On s'est pris la tête, Flo a dit 'je me barre du studio, je prends la voiture', et il est parti faire un tour. J'étais comme ça, au studio, énervé, dégoûté. Et au retour..." "J'ai joué trois notes sur le piano, complète BigFlo. Je n'ai joué vraiment que trois notes et là Oli se retourne et me dit 'ça va être le plus grand morceau de toute notre carrière. Je lui ai dit 'mais qu'est-ce que tu racontes, mec?!'".

Le titre tape dans l’œil, ou plutôt dans l’oreille, de Stromae, qui va aider pour la musique. Côté paroles, c’est une vieille idée qui va ressurgir dans la tête des deux frangins.

"C'est Flo qui a eu cette idée-là"

"On avait une idée de morceau où on disait 'c'est dommage, nanani, nanani, c'est dommage', et on a récupéré ce gimmick-là de "dommage" et Flo a dit 'viens on raconte des histoires', je me souviens c'est Flo qui a eu cette idée-là", se souvient Oli.

Ne pas passer à côté de ce qui pourrait être essentiel. Voilà le message de la chanson. Si en général, les artistes ne sentent pas forcément le potentiel d’un titre, pour ce qui est de Dommage...

"On savait que ça allait être notre plus gros single"

"On savait que ça allait notre plus gros single, même normalement", raconte Biglo. "Quand on le faisait écouter, il y avait une réaction", ajoute Oli. "Tous nos potes nous demandaient 'remets dommage', même déjà à l'intérieur de l'équipe. Donc on s 'est dit 'normalement celui-là il va marcher'".

Et plus encore. Le titre devient un hymne populaire, cumule plus de 210 millions de vues sur Youtube, et est chanson de l’année aux Victoires 2018. Alors oui, pas toujours évident d’avoir un tube écrasant dans sa discographie.

"Tout le monde aujourd'hui un peu lourd, nous fait des blagues, en mode "eh, c'est dommage'", évoque Oli. Il ajoute: "les artistes fuient un peu leurs tubes. Mais nous on est hyper fiers encore, quand on nous demande Dommage." "Ca a été l'étincelle qui manquait pour allumer le feu d'artifice", conclut Bigflo.

Et si BigFlo et Oli marquent actuellement une pause après plusieurs années de scène. Nul doute que Dommage sera au programme lors de leur retour dans les salles.

Philippe Dufreigne