BFMTV

Le clip engagé de Grand Corps Malade avec les migrants de la Chapelle

Avant la sortie de son album, Grand Corps Malade a dévoilé une chanson où il raconte l'errance des migrants arrivés à Paris. Ils sont les acteurs de son clip, tourné dans les centres d'accueil de la capitale.

La nouvelle chanson de Grand Corps Malade raconte le quotidien de Yadna. Jeune syrienne qui a fui la guerre, elle s'est retrouvée comme des centaines de migrants à errer à Paris. "Après ces mois d'enfer, elle passe ses nuits sur un carton, son Eldorado se situe Porte de la Chapelle, sous un pont", déclame l'artiste dans sa chanson baptisée Au feu rouge

"Très souvent tu croises des gens au feu rouge, tu croises un regard pendant trois ou quatre secondes, des fois tu donnes une pièce et souvent tu donnes pas, ou t'as pas le temps. Et des fois tu réfléchis un peu et derrière ce regard il y a un parcours incroyable", confie Grand Corps Malade à BFM Paris. 

Le parcours de Yadna est fictif mais inspiré de rencontres de l'artiste et de récits bien réels. Si les migrants arrivés à Paris viennent d'horizons différents, leur parcours est assez semblable: la fuite de leur pays au péril de leur vie avant de se retrouver à la rue, en attente de voir leur dossier d'asile étudié. Depuis des mois, des centaines de migrants dorment chaque jour dehors notamment à proximité de la Porte de la Chapelle dans le nord de Paris. Pour son clip, Grand Corps Malade a voulu personnifier ces histoires en leur redonnant un visage.

"On est allés les voir au centre d'accueil de la Porte de la Chapelle et dans un autre centre qui accueille des familles, des femmes et des enfants à Ivry-sur-Seine", raconte l'artiste.

"Ils avaient une vraie vie dans leur pays"

Dans la vidéo, réalisée par Mehdi Idir avec qui Grand Corps Malade avait déjà collaboré pour son film Patients, les visages de migrants défilent en cadre large avec pour simple commentaire leur nom, leur pays d'origine et leur profession.

"Ca met vraiment une réalité de mettre un prénom, un nom de famille et une profession. On se rend compte qu'ils avaient une vraie vie dans leur pays. Ils étaient experts comptables, coiffeur, Youtubeur, monteur vidéo... On a trouvé des métiers qui ressemblent aux nôtres et on a presque du mal à imaginer que ce soit le cas", poursuit Grand Corps Malade. 

Le nouvel album de Grand Corps Malade est attendu pour début 2018. Le chanteur entamera dans la foulée une tournée qui se terminera par une série de deux concerts salle Pleyel en décembre 2018. 

Carole Blanchard avec Raphaël Maillochon