BFMTV

Lauryn Hill libérée après trois mois de prison pour fraude fiscale

Lauryn Hill à la sortie du tribunal en mai dernier, accompagnée de ses gardes du corps.

Lauryn Hill à la sortie du tribunal en mai dernier, accompagnée de ses gardes du corps. - -

La voix féminine des Fugees avait été condamnée en mai pour fraude fiscale. Elle n'avait pratiquement rien payé des impôts qu'elle devait sur le 1,8 million de dollars que lui avait rapporté sa carrière.

Lauryn Hill a purgé sa peine. La chanteuse de hip-hop américaine, ex-membre des Fugees, a été libérée vendredi de la prison du nord-est des Etats-Unis où elle était incarcérée pour fraude fiscale. "Elle entame désormais une année de mise à l'épreuve", a précisé son avocat, Nathan Hochman.

L'interprète de Doo-Wop, âgée de 38 ans, va désormais passer trois mois en résidence surveillée. Elle s'est en outre acquittée, selon Me Hochman, de près d'un million de dollars qu'elle devait aux services fiscaux de l'Etat de New York et au fisc fédéral.

Après son succès planétaire comme voix féminine des Fugees, Lauryn Hill avait choisi de prendre un chemin solo, et avait obtenu une nouvelle renommée avec son premier album The miseducation of Lauryn Hill, en 1998. Elle avait sorti quatre ans plus tard un album live à New York avant de disparaître des radars médiatiques.

Des impôts "imposés"

Mais la chanteue n'avait pratiquement rien payé des impôts qu'elle devait sur le 1,8 million de dollars que lui avait rapporté sa carrière. En mai dernier, devant la justice, elle avait considéré que les impôts lui avaient été "imposés injustement": "Je suis un enfant d'anciens esclaves qui ont vu ce système leur être imposé", avait-elle argué.

"J'ai vendu 50 millions de disques et maintenant, je suis ici pour payer une dette fiscale. Si tout ça n'a pas de lien avec l'esclavage, alors je ne sais pas ce que c'est", avait-elle ajouté. Un argumentaire qui n'avait visiblement pas convaincu le tribunal, qui l'avait condamnée en mai à trois mois de prison ferme.

M. T.