BFMTV

Joëlle Kopf, la parolière de Femme libérée, est morte

Pochette du single de Femme libérée de Cookie Dingler

Pochette du single de Femme libérée de Cookie Dingler - Charles Talar

La parolière a écrit pour Cookie Dingler Femme libérée. Elle est morte des suites d'une longue maladie.

La parolière Joëlle Kopf est morte à 69 ans ce samedi, au lendemain de la Fête de la musique. Connue pour avoir signé les paroles du tube Femme libérée de Cookie Dingler, elle a succombé à "une longue maladie", rapporte Le Parisien.

Gros succès des années 1980 (1,5 million d'albums vendus), Femme libérée a marqué son temps avec des paroles désormais gravées dans la mémoire de tous les Français:

"Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile. Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile."

Joëlle Kopf a également écrit pour Zazie (Adam et Yves), Patricia Kaas (L'amour devant la mer) et Calogero (De cendres et de terre). "C'était un peu ma petite sœur", a indiqué un autre parolier, Boris Bergman, au Parisien. "Nous avions écrit des choses ensemble. On avait notamment un texte en cours pour Christophe Maé. Nous n'aurons pas eu le temps de le finir."

Jérôme Lachasse