BFMTV

Face à la rigueur du protocole sanitaire, Strasbourg annule sa Fête de la musique

La grand-place de Strasbourg, avec une affiche "Ensemble contre le virus", le 12 avril 2021

La grand-place de Strasbourg, avec une affiche "Ensemble contre le virus", le 12 avril 2021 - PATRICK HERTZOG © 2019 AFP

Découragée par les mesures sanitaires interdisant les concerts impromptus et imposant un pass sanitaire pour les rassemblements de plus de 1.000 personnes, la ville de Strasbourg renonce à sa Fête de la musique.

La ville de Strasbourg a annoncé vendredi l'annulation des événements qu'elle avait programmés pour la Fête de la musique, face aux contraintes du protocole sanitaire prévu par le ministère de la Culture.

"Suite à l'envoi par le gouvernement du protocole sanitaire et sécuritaire relatif à l'édition 2021 de la Fête de la Musique, la Ville de Strasbourg est malheureusement contrainte d'annuler les évènements programmés cette année (déambulations, concerts des écoles de musique, scène flottante...)", a indiqué la municipalité écologiste dans un communiqué.

Le ministère de la Culture a publié mardi le protocole sanitaire de la Fête de la musique qui prévoit une assistance assise pour les spectacles, interdit les concerts dans la rue, les bars et les restaurants et rend le pass sanitaire obligatoire dans les lieux accueillant plus de 1.000 personnes.

"Aucune dérogation"

En outre, aucune dérogation n'est prévue au couvre-feu actuellement fixé à 23H00.

"Même si nous comprenons que la situation sanitaire est encore fragile, nous regrettons cette annonce tardive", a déclaré dans le communiqué la maire Jeanne Barseghian, avec "une pensée particulière pour les projets amateurs".

Dans la région Grand Est, la ville de Munster (Haut-Rhin) notamment a également décidé d'annuler cette édition de la fête de la Musique, tout comme celle de Forbach en Moselle.

Le 6 juin dernier, la maire de Lille, Martine Aubry a de son côté annoncé que la Fête de la musique était annulée dans sa ville. "Nous venons de recevoir les directives du gouvernement, qui souhaite qu'il n'y ait pas de Fête de la musique en extérieur, donc il y aura très peu de choses, comme l'année dernière."

M. R. avec AFP