BFMTV

Des milliers de fans rendent hommage à la chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan

Dolores O'Riordan en Italie en février 2012

Dolores O'Riordan en Italie en février 2012 - Tiziani Fabi - AFP

Malgré les intempéries, des milliers de fans se sont rendus à l'église Saint-Joseph de Limerick, une ville du sud-ouest de l'Irlande, afin de rendre un dernier hommage à la chanteuse.

Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche dans la ville irlandaise de Limerick pour rendre hommage à la chanteuse des Cranberries. Dolores O'Riordan, 46 ans, est morte lundi dans un hôtel à Londres, où elle était présente pour une courte session d'enregistrement.

La mère de l'artiste, aisi que ses cinq frères et soeurs, ont accompagné le cercueil en l'église Saint-Joseph de Limerick, une ville du sud-ouest de l'Irlande, selon la télévision et radio irlandaise RTE. L'évêque de Limerick, Brendan Leahy, a déclaré que dimanche était pour le public le moment de dire adieu à Dolores O'Riordan.

Des images télévisées ont montré des personnes en deuil faisant la queue et bravant les intempéries ou s'abritant sous des parapluies pour entrer dans l'église afin de se recueillir devant le cercueil ouvert de leur idole.

"La voix d'une génération"

Seules 200 personnes, la famille et les amis proches de la chanteuse, sont invitées à assister mardi à la cérémonie d'obsèques à l'église Saint-Ailbe, à Ballybricken, dans le comté de Limerick. C'est dans cette ville, située à 18 km de Limerick, que le groupe de rock s'était formé.

A l'annonce du décès de la chanteuse, le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a fait partie des premiers à lui rendre hommage, appelant Dolores O'Riordan "la voix d'une génération".

Vendredi, un médecin légiste londonien, Stephen Earl a indiqué que des examens post-mortem ont été réalisés. Les résultats complets devraient être connus le 3 avril même si, à ce stade, le décès n'est pas considéré comme suspect.

N.B. avec AFP