BFMTV

De retour après un an d'absence, Vianney raconte avoir eu "une version soft" du coronavirus

Vianney signe le prochain hymne des Enfoirés

Vianney signe le prochain hymne des Enfoirés - Bertrand Guay - AFP

Le chanteur raconte les coulisses de son nouvel album, évoque son rapport compliqué à la célébrité et révèle avoir contracté le coronavirus.

Vianney dévoilera ce jeudi à 7 heures du matin N'attendons pas, son nouveau single, qui paraît quatre ans après son deuxième album. Dans sa première interview en plusieurs années, accordée au Parisien, le chanteur raconte les coulisses de son nouvel album, évoque son rapport compliqué à la célébrité et révèle avoir contracté le coronavirus.

"J'ai chopé le truc", dit-il. "J'ai eu une fièvre et une toux de dingue, avec des complications, ça a duré quinze jours, mais je n'ai pas eu besoin d'être hospitalisé. C'était une version très soft, peut-être parce que je suis jeune… Mais ce qui m'arrive n'est pas important."

Écrite et enregistrée avant le confinement, N'attendons pas semble plus que jamais d'actualité, annonce le chanteur: "Cette chanson va donner le grand thème de l'album: n'ayons pas peur! On est vivant dans l'imprévu."

"Comme si c'était le dernier album de ma vie"

C'est le cas aussi de Vianney, qui ignore quand sortira son troisième album. Il dit avoir "enregistré pas mal de choses", mais continue à en écrire "d'autres": "Je vais enregistrer jusqu'à la fin de l'été", indique l'artiste, qui a pris son temps avant de revenir à la musique:

"Je reviens parce que j'ai des choses à dire, j'ai fait un voyage et j'ai envie de le raconter [...] Ma seule certitude, c'est que je prépare cet album comme si c'était le dernier de ma vie." 

Confronté à des risques de burn-out comme de nombreux jeunes artistes à succès, Vianney a en effet choisi de "reprendre une vie normale" après l'immense succès de son deuxième album: 

"J'avais besoin de mettre mon 'moi' en pause. Quand tu passes ton temps à parler de toi, que le monde tourne autour de toi, cela en devient malsain. En tout cas, moi, je ne suis pas fait pour ça. Je n'ai jamais voulu être une star."

Vianney dit préférer les coulisses aux feux de la rampe: "Aux NRJ Music Awards, lorsque Kendji a reçu un trophée pour une chanson que j'avais écrite, j'étais assis dans la salle, dans l'ombre, et j'étais le plus heureux. J'aime être dans la masse." 

Jérôme Lachasse