BFMTV

Covid-19: une annulation du festival Hellfest "semble inéluctable"

Image d'archives du site du Hellfest, le 17 juin 2016

Image d'archives du site du Hellfest, le 17 juin 2016 - Jean-Sébastien Evrard - AFP

Cette édition devait se tenir du 18 au 20 juin 2021, avec System of a Down, Korn, Deftones, Deep Purple ou encore The Offspring.

2021 sera encore une année sans, pour le Hellfest. Le célèbre festival de métal-rock, l'un des plus grands de France, ne pourra sans doute pas se tenir, a indiqué à Ouest-France son créateur, Ben Barbaud, après que le ministre de la Culture a fixé ce jeudi son cadre pour les festivals d'été: 5000 personnes assises maximum.

"Ce sera une nouvelle année blanche. Même si les restrictions sanitaires sont moins fortes dans quelques mois, la marche est trop haute avant qu’on arrive à une autorisation de jauge de 60.000 personnes par jour, collées les unes aux autres", a déclaré le directeur de l'événement, qui se dit "pas surpris". "Depuis janvier, on doutait des chances de voir le festival se dérouler en juin prochain", a-t-il précisé.

Vendredi matin, dans un entretien à l'AFP, Ben Barbaud a précisé: "Une décision va être prise dans les jours qui viennent, il faut que je vois mes équipes et parle avec mes homologues à l'international, mais 5000 metalleux (fans de metal) assis et distanciés, ce n'est pas possible", assurant que "une annulation du Hellfest semble inéluctable".

Des alternatives pour faire vivre le festival?

L'édition 2021 devait se tenir du 18 au 20 juin 2021 à Clisson, près de Nantes. Étaient notamment attendus System of a Down, Korn, Faith No More, Deftones, Deep Purple, The Offspring, Sepultura, Obituary ou encore Judas Priest.

Ben Barbaud envisage-t-il une alternative pour faire vivre le festival? "Si on doit imaginer autre chose, ce ne sera pas le Hellfest!", a-t-il répondu. "Bien sûr, on veut essayer de faire quelque chose pour exister. Est-ce que ce sera des concerts en ligne, ou des petits concerts de soutien pour les bénévoles ou intermittents? Je ne sais pas. Mais une certitude, ce ne sera pas le Hellfest."

Nawal Bonnefoy