BFMTV

Christine and The Queens répond aux critiques sur son duo avec Booba

Christine and The Queens

Christine and The Queens - Xavier Leoty - AFP

La chanteuse revient sur la polémique autour de son duo Here, avec le Duc de Boulogne.

Jusqu'ici encensée par la critique et ovationnée par le public, Christine and The Queens fait face à son premier échec. Son duo avec le rappeur Booba, Here, ne fait pas l'unanimité.

L'artiste française a donc décidé de répondre aux nombreuses réactions négatives sur sa page Facebook. "Christine, c’est du danger", assure-t-elle en guise de préambule.

La colère et le verbe, points communs des deux artistes 

La chanteuse revient ensuite sur son envie d'un duo avec le rappeur, révélé en décembre dernier. "Je suis venue vers Booba avec cette chanson, qui est comme je l’ai dit, une chanson de survivant. Nos trajectoires se croisent, car il y a effectivement un recoupement très important: La colère, le verbe, nous sommes tous les deux dedans", explique-t-elle.

Christine and The Queens évoque plus loin, ce qui l'anime: tenter des choses, peu importe le prix à payer. "Si je ne suis brusquement plus respectable après l’avoir invité lui, alors je préfère attendre de gagner le respect en continuant à faire bouger les lignes", écrit-elle avant d'ajouter:

La culture du rap encore trop méconnue

"Je vais continuer de provoquer des rencontres inattendues, justement parce que je considère que la production musicale française devrait être un territoire plus accueillant que le nôtre. Je ne crains pas l’impureté du mélange - justement parce que je suis de culture queer. Ce qui m’effraie, en revanche, c’est que la culture du rap soit encore aussi méconnue en France, et qu’une collaboration comme la nôtre puisse encore paraître absurde".

"Plaira, plaira pas, c’est l’affaire de chacun et je le respecte" conclut l'interprète de Christine tout en précisant: " Je vais continuer d’aller exactement où j’ai envie ; Ma mâchoire carrée de boxeuse, c’est pour encaisser le reste".

Romain Iriarte