BFMTV

Aux Etats-Unis, le formidable retour en force du vinyle

Le marché des vinyles est porté par les artistes vintage.

Le marché des vinyles est porté par les artistes vintage. - Bryan O. Fenstermacher - Flickr - CC

Aux Etats-Unis, les ventes de vinyles sont repassées devant les ventes de CD, pour la première fois depuis 1986.

Retour dans les années 80. Aux Etats-Unis, les ventes de vinyles ont rapporté plus que les ventes de CD, ce qui n'était pas arrivé depuis 1986, lelon le rapport annuel de l'Association de l'industrie musicale américaine (RIAA). En 2020, les ventes de CD ont rapporté 483 millions de dollars, et les ventes de vinyles 626 millions de dollars.

Si les ventes de musique sur support physique restent stables, entre 2019 et 2020, la part du vinyle a cru de 28,7%, tandis que les ventes de CD ont diminué de -23% sur la même période. Les vinyles ont certes dépassé les CD en valeur, mais pas en nombre. 31,6 millions d'albums sur CD ont été vendus en 2020, contre 22,9 millions d'albums sur vinyle.

Même tendance en France

Les Américains sont par ailleurs peu portés sur la musique sur support physique. Le streaming y représente ainsi 83% des revenus musicaux et les téléchargements 6%, ce qui laisse une petite part de 9% à la musique sur CD ou vinyles.

En France, on observe la même tendance. Selon le Snep (Syndicat national des éditeurs phonographiques), le vinyle a généré 64,4 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019 (+12% en un an) et représente 20% des ventes physiques.

Signe des temps, en France, la quasi totalité de l'offre musicale sort de nouveau en vinyle, ce qui n'était plus le cas.

Magali Rangin