BFMTV

Aretha Franklin veut ouvrir une boîte de nuit

Aretha Franklin le 19 avril 2017 à New York

Aretha Franklin le 19 avril 2017 à New York - Theo Wargo - Getty Images North America - AFP

L'icône du gospel et de la soul aimerait ouvrir un "petit club" à Détroit, où elle se produirait de temps en temps sur scène.

Aretha Franklin, qui a annoncé début 2017 sa prochaine retraite, réfléchit sérieusement à ouvrir une boîte de nuit à Detroit où elle "chanterait de temps à autre", a-t-elle indiqué au journal local Detroit Free Press.

La "reine de la soul", qui réside actuellement dans une banlieue lointaine de Detroit, avait annoncé en février qu'elle s'apprêtait à enregistrer un dernier album, produit en partie par Stevie Wonder, avant de mettre un terme à sa carrière en studio.

Chez Aretha

Dans l'interview donnée mercredi au quotidien de Detroit, la chanteuse aux 18 Grammy Awards précise qu'elle réfléchit depuis quelques années déjà à la possibilité d'ouvrir un "petit club" dans la capitale américaine de l'automobile, où elle a grandi et entend se réinstaller prochainement.

"Je chanterais de temps à autre, et bien sûr, je ferais venir des artistes spéciaux, des préférés du public de Detroit, pour qu'ils jouent à Detroit", a-t-elle déclaré au journal.

Le club "s'appellerait Aretha's (chez Aretha)", tout simplement, a ajouté la star aux multiples hits, de Respect, une reprise d'un titre d'Otis Redding, à I Say a Little Prayer ou encore Chain of Fools.

La chanteuse âgée de 75 ans, née à Memphis dans le Tennessee, a commencé à enregistrer ses premiers albums à l'âge de 14 ans, dans l'église de son père, un pasteur baptiste. Elle avait indiqué en février vouloir désormais passer davantage de temps avec ses petits-enfants.

Nawal Bonnefoy avec AFP