BFMTV

Après avoir disparu des réseaux sociaux, Taylor Swift revient avec son single Look What You Made Me Do

Taylor Swift sortira son prochain album le 10 novembre 2017

Taylor Swift sortira son prochain album le 10 novembre 2017 - Christopher Polk - Getty Images - AFP

La chanteuse américaine de 27 ans a mis en ligne le premier titre de son nouvel album, intitulé Look What You Made Me Do.

L'art de communiquer. Depuis la suppression de tous ses contenus sur les réseaux sociaux, Taylor Swift multipliait les annonces et teasers mystérieux, notamment à travers des énigmatiques vidéos de serpent. Puis la nouvelle d'un album attendu pour le 10 novembre prochain (baptisé Reputation) avait alors été officialisée. Depuis ce vendredi 25 août, les fans de la chanteuse américaine ont désormais un avant-goût de ce nouvel opus qui sera indéniablement l'un des événements majeurs de cette fin d'année sur la scène musicale.

La star de la pop a dévoilé son nouveau single, intitulé Look What You Made Me Do. Morceau explosif, paroles engagées. Co-écrit avec Jack Antonoff (avec qui elle avait collaboré sur 1989), le nouveau titre de Taylor Swift détonne par ses paroles provocatrices qui ironisent notamment sur "l'ancienne Taylor Swift" qui ne peut pas plus répondre au téléphone, "parce qu'elle est morte".

Une réponse au clan Kardashian-West ?

Pour son prochain album, la chanteuse de 27 ans semble donc avoir voulu prendre un vrai virage qui pourrait bien dérouter quelques fans. Et Kanye West, son "meilleur ennemi" à qui certaines paroles et certaines images semblent indéniablement destinées. Depuis plusieurs mois, les internautes anti-Swift traitaient notamment la chanteuse de "Snake", inondant les commentaires de ses publications avec des emojis à l'effigie du reptile. Ce, à la suite d'une altercation avec le clan Kardashian-West. L'utilisation d'un serpent pour lancer ce nouveau single paraît donc tout, sauf anodin.

Cette semaine, Taylor Swift avait révélé la pochette de son sixième album studio, Reputation. Celle-ci était illustrait avec une photo d'elle, l'air défiant, sur un fond d'imprimés de journaux où son nom est écrit à l'infini.

Fabien Morin