BFMTV

Muriel Robin: ''Échouer sept fois aux Molières, ça m'a mis un genou à terre''

Muriel Robin

Muriel Robin - Capture d'écran Europe 1

L'humoriste a avoué au micro d'Europe 1, samedi, avoir eu une longue période de doute due à ses nombreuses nominations aux Molières sans succès.

À l’occasion de la sortie de la pièce Momo dans laquelle elle jouera à partir du 1er septembre au Théâtre de Paris en compagnie de François Berléand, Sébastien Thiery et Ninie Lavallée, Muriel Robin était l'invitée de Nikos Aliagas, samedi sur Europe 1.

"Être aimée, c'est important"

L'humoriste a profité de son passage dans l'émission Sortez du cadre pour revenir sur un événement douloureux: le désamour de la profession aux Molières. "Être reconnue des gens de la profession, c'est être aimée, c'est important. Quand on est nommé sept fois et qu'on l'a jamais, au septième coup ça m'a mis un genou à terre, vraiment. À force que ce ne soit pas vous qui êtes coché, c'est ne pas être choisie, ne pas être aimée", a regretté l'artiste française.

"Je me disais qu'ils ne me voulaient pas moi, qu'ils ne m'aimaient pas. J'ai beaucoup douté de moi à cette époque. Ça a contribué à mon arrêt du one-man show. Je me suis dit que j'étais peut-être tombée dans le panneau de la flatterie, des amis qui vous disent que ce que vous faites est génial, que vous êtes la plus drôle de France, etc. Finalement, ça fait bien plaisir à entendre, mais on se trompe tous. J'ai vraiment perdu confiance. Ça m'a fait de la peine... Et après vient le doute", a-t-elle confessé. 

Maigre consolation tout de même, Muriel Robin avait remporté en 2007 l'Emmy Award (récompense de télévision américaine, Ndlr) de la meilleure performance d'actrice pour son rôle dans le téléfilm Marie Besnard, L'Empoisonneuse.

R.I