BFMTV

Michel Drucker dévoile la lettre que René Angélil lui a écrite avant de mourir

Michel Drucker et René Angélil se connaissaient depuis des années.

Michel Drucker et René Angélil se connaissaient depuis des années. - Miguel Medina - Ethan Miller - AFP

Ami de longue date de René Angélil, l'animateur de France 2 a révélé une partie du contenu d'une lettre que lui a adressé le mari de Céline Dion quelques temps avant sa mort.

L'histoire d'amour entre Céline Dion et le public français a commencé sur le plateau de son émission de télévision Champs-Elysées. C'était en 1983. En offrant à la jeune chanteuse sa première télé en France, Michel Drucker a tissé un lien particulier avec la star québécoise et son mari et imprésario René Angélil. Preuve de cette amitié entre l'époux de Céline Dion et l'animateur français, une lettre que celui-ci a tenu à lui adresser avant sa mort des suites d'un cancer de la gorge, en janvier dernier.

Dans un entretien à Télé Loisirs, le présentateur de Vivement Dimanche explique que c'est Céline Dion en personne qui lui a remis cette lettre lors de l'enregistrement de l'émission Le Grand Show le 15 juin dernier à la Plaine Saint-Denis. René Angélil avait fait dicter et dactylographier cette lettre, co-signée par la chanteuse québécoise.

"Aucun ne m'a jamais exprimé une telle gratitude"

"C'est une longue lettre, trop personnelle pour que je vous livre l'intégralité du contenu, mais voilà ce que je peux vous confier: René me dit qu'il n'a rien oublié, qu'il se souvient des trois Champs-Elysées que Céline a fait avec moi et notamment de sa toute première télé lorsqu'elle n'avait que 13-14 ans, celle où le public français l'a découverte, à mes côtés," relate Michel Drucker.

Le présentateur télé de France 2 poursuit en expliquant que René lui "exprime son amitié" et explique: "Il me dit que si un jour j'ai le moindre problème, Céline sera toujours là pour moi. En plus de 50 ans de carrière, j'ai fréquenté une multitude d'artistes, mais aucun ne m'a jamais exprimé une telle gratitude, qui est finalement une qualité très peu partagée dans ce métier."

Fabien Morin