BFMTV

Marine Lorphelin dénonce les gestes déplacés dont elle a été victime lorsqu'elle était Miss France

Marine Lorphelin, Miss France 2013 - Thomas Samson - AFP

Marine Lorphelin, Miss France 2013 - Thomas Samson - AFP - -

Marine Lorphelin a évoqué des comportements déplacés dont elle a été victime lorsqu'elle sillonnait le territoire avec l'écharpe de Miss France en 2013.

Marine Lorphelin est revenue sur son année passée à sillonner la France. Et l'ancienne Miss, aujourd'hui interne en médecine, n'en garde pas que des bons souvenirs. La jeune femme âgée de 25 ans, raconte dans une interview accordée à Télé Loisirs s'être sentie considérée "comme un objet" et "agressée dans son intimité".

Interrogée sur le mouvement #Balancetonporc qui a émergé en octobre 2017, Marine Lorphelin soutient qu'"il faut pouvoir parler de ça librement et se défendre":

 "J'y étais confrontée en tant que Miss France parce que Miss France est quelqu’un qui appartient aux Français. Et vraiment, il y a certaines personnes qui le ressentent comme ça. Et oui, j'ai eu des mains aux fesses par des maires de certains villages. J'ai eu des gens qui m'ont sauté un peu dessus pour me faire un bisou ". "Je me suis sentie agressée dans mon intimité et je me suis sentie comme un objet et pas comme une femme respectée," raconte-t-elle, expliquant combien il était alors difficile pour elle de se défendre.

En août dernier déjà, Camille Cerf, Miss France 2015, avait pointé du doigt ces comportements, et plus particulièrement le harcèlement de rue. Pour dénoncer la "lourdeur" de l'individu, Camille Cerf a filmé la scène avec son téléphone avant de la poster à ses 630.000 abonnés.

Jeanne Bulant