BFMTV

Marie Kondo, la prêtresse du rangement par le vide, ouvre une boutique... de bibelots

Marie Kondo dans le programme que lui consacre Netflix.

Marie Kondo dans le programme que lui consacre Netflix. - Capture d'écran - Netflix

La Japonaise Marie Kondo, spécialiste du rangement, a ouvert mardi sa boutique en ligne.

Drôlement futée, Marie Kondo. Elle nous raconte à longueur de livres (La Magie du rangement, Ranger, l'étincelle du bonheur) et d'émissions (L'art du rangement avec Marie Kondo sur Netflix), comment on doit se séparer de tous les objets et vêtements qui nous encombrent. Et la voilà qui lance une boutique en ligne... pour nous vendre d'autres objets. 

On y trouve ainsi des porte-bâtonnets d'encens, bougeoirs, vases, miroirs et autres récipients aussi ravissants qu'inutiles. Si tous ces objets d'inspiration japonaise conviennent certes à une décoration épurée et rempliront à n'en pas douter de joie leurs futurs propriétaires, leur accumulation est fortement déconseillée. Marie Kondo elle-même ne prône-t-elle pas le rangement par le vide, enjoignant ses lecteurs à se séparer de tout ce qui encombre leur intérieur?

A-t-on vraiment besoin chez soi d'un diapason livré avec son cristal de roche, que Marie Kondo utilise, nous apprend-on, pour "rétablir son équilibre", d'une brosse à ordinateur ou d'une bougie parfumée? Et si votre déco n'est plus aussi dépouillée, votre compte en banque, lui, le sera. Les objets sont vendus à des pris exorbitants. La moindre petite boîte en cuir coûte 75 dollars, la bougie, est à 86 dollars, et l'assiette en bois à 105 dollars. 

Magali Rangin