BFMTV

Le street artiste Monsieur Chat ira-t-il en prison?

Un chat peint par le street artiste Monsieur Chat, Thoma Vuille.

Un chat peint par le street artiste Monsieur Chat, Thoma Vuille. - Jason Taellious - Flickr - CC

Le street artist qui dessine des chats sur les murs est poursuivi pour avoir peint dans une gare parisienne. Il risque une peine de prison ferme.

De lui, on connaît ses chats jaunes au large sourire, dessinés sur les murs de la capitale. Le street artiste Thoma Vuille, surnommé Monsieur Chat, encourt aujourd'hui une peine de prison pour ses graffitis.

On apprend ainsi sur le site officiel de l'artiste que Monsieur Chat est "poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir peint un chat sur un support provisoire destiné à être recouvert".

Son avocate, Agnès Tricoire, y indique également que le 15 septembre dernier, devant la 29ème correctionnelle de Paris, le procureur de la République a requis trois mois de prison ferme, au motif que Monsieur Chat est en état de récidive légale.

"Un chat, 4 roses et un oiseau"

Le tribunal doit rendre sa décision le 13 octobre prochain. "Il faut espérer que le tribunal (...) saura évaluer ce que valent un chat, quatre roses et un oiseau visibles quelques heures seulement des voyageurs de la gare du Nord", écrit encore Me Tricoire, sur Facebook. La SNCF, qui n'était pas représentée n'a pourtant pas demandé de dommages et intérêts.

L'avocate du street artiste avait précédemment réussi à faire annuler des poursuite contre Monsieur Chat, qui avait peint sur les murs de la station Châtelet, un de ses chats souriants.

Le peintre franco-suisse a décliné son chat, qui évoque le chat du Cheshire de Lewis Caroll dans Alice au pays des merveille, sur les murs des villes dans le monde entier, de Londres à New York, en passant par Hong Kong.

Magali Rangin