BFMTV

Le prince Harry capture un crocodile en Australie

Le prince Harry a capturé un crocodile de plus de 3 mètres lors de son voyage en Australie.

Le prince Harry a capturé un crocodile de plus de 3 mètres lors de son voyage en Australie. - Parks and wildlife commissions NT - AFP

Aussi téméraire que Bear Grylls, le prince Harry a ravi les Australiens en donnant un spectacle particulier: il a capturé un crocodile d'au moins 3,1 mètres.
Le prince Harry assis fièrement sur le crocodile qu'il vient de capturer.
Le prince Harry assis fièrement sur le crocodile qu'il vient de capturer. © Parks and wildlife commission NT - AFP

Ces images - semblant tout droit sorties d'un épisode de Man Vs Wild - montrent en réalité le prince Harry en pleine capture d'un crocodile en Australie. 

En voyage dans le bush australien avec l'armée pendant un mois, il devait apprendre à y survivre et à y piloter un hélicoptère aux côtés du commando d'élite SAS. Il y a notamment saisi un crocodile de près de 3,1 mètres sous l'objectif ébahi des spectateurs de la scène.

Après l'avoir tiré d'un piège dans le port de Darwin, le prince Harry, frère du prince William et heureux tonton de la nouvelle petit Charlotte, est monté à califourchon sur la bête brandissant fièrement sa capture. Les mâchoires acérées de l'animal avait été préalablement attachées. 

L'un des rangers présents sur le bateau, Erin Britton, a précisé que le prince Harry n'a pas été effrayé de se retrouver si près du crocodile et qu'il ferait un "excellent chasseur de crocodiles". 

Le crocodile fait près de 3,1 mètres.
Le crocodile fait près de 3,1 mètres. © Parks and wildlife commissions NT - AFP

On pourrait se méprendre et penser que l'animal a été maltraité sans raison mais aucun mal ne lui a été fait. Cette activité a pour but de protéger les locaux et pêcheurs d'accidents fortuits avec l'animal.

Les crocodiles sont nombreux et en croissance constante dans le nord tropical de l'Australie. On en dénombre pas moins de 100 000 depuis l'introduction de lois protectrices. Les rangers du Territoire du nord les retirent souvent des eaux utilisées par les hommes.