BFMTV

Laurent Baffie accusé de plagiat pour son dernier livre

-

- - -

L'humoriste est accusé par Jacques Perry-Salkow, spécialiste des anagrammes, de s'être servi dans plusieurs de ses ouvrages pour les besoin de son Dictionnaire des noms propres ou presque.

Plagiat ou non ? Pour Jacques Perry-Salkow, spécialiste des anagrammes, la réponse ne fait aucun doute au sujet de la dernière parution de Laurent Baffie. Comme l'a confié l'écrivain au Figaro, l'humoriste n'aurait pas hésité à piocher dans plusieurs de ses ouvrages pour les besoins de son recueil d'anagrammes intitulé Dictionnaire des noms propres ou presque.

43 emprunts recensés

C'est le physicien Etienne Klein, co-auteur d'Anagrammes renversantes ou Le sens caché du monde avec Jacques Perry-Salkow qui s'est fait le premier écho de ce qu'il n'hésite pas à définir comme un "plagiat". Selon lui, le livre de Laurent Baffie contient une quarantaine de figures de styles issues du travail de Jacques Perry-Salkow.

Mais peut-on parler de plagiat concernant un anagramme ? Pour Jacques Perry-Salkow, qui a recensé "43 emprunts", oui. "Il s'agit bien de création, avec tout ce que ce mot comporte d'intuition, d'inspiration, de sensibilité. Des qualités dont sont privées les logiciels de recherche d'anagrammes"

"Personne n'est propriétaire de ces figures"

De son côté, la maison d'éditions a tenu à prendre la défense de son auteur. Philippe Robinet, directeur des éditions Kero, assure avoir "vu travailler Laurent Baffie avec son crayon et son papier." Et d'ajouter: "Je suis certain qu'il a trouvé lui-même ces anagrammes. C'est normal qu'il trouve les mêmes, car il n'y a pas mille combinaisons possible".

Le direction des éditions Kero estime par ailleurs que "personne n'est propriétaire de ces figures" et affirme: "C'est un hasard des mots. Il n'y a pas de propriété parce qu'il n'y a pas de création."

Parmi les anagrammes "plagiés", Le Figaro en publie quelques uns. On retiendra: "Michel Onfray, Lyncher ma foi", "Charles Baudelaire, Chaleur de la braise" ou encore "Le maréchal Pétain, Place à Hitler! Amen".

Fabien Morin