BFMTV

Kit de survie pour ceux qui sont à la peine sur la sensation rap PNL

Image extraite du clip de "Le monde ou rien", de PNL.

Image extraite du clip de "Le monde ou rien", de PNL. - PNL

Encensé par les médias, PNL est un nouveau venu dans le monde du rap. Qui est ce groupe mystérieux aux musiques lancinantes?

PNL. Si cet acronyme évoque pour vous le nom d'un nouveau produit bancaire ou un parti politique roumain, vous n'y êtes pas. Rien à voir avec la programmation neuro-linguistique non plus. PNL signifie "Peace N Lové" (lové désignant l'argent) et c'est le nom d'un nouveau groupe de rap, qualifié de "révélation" et de "phénomène" par les médias. L'Ovni PNL vient de sortir son deuxième album, Le monde Chico. Il est donc temps de s'y intéresser.

Si en matière de rap, vous en êtes resté à un autre acronyme, NTM, suivez le guide, on vous explique tout. 

D'où viennent-ils?

Les frères Ademo et N.O.S., qui forment PNL, viennent de la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, si chère à Serge Dassault. L'explosion a été soudaine, comme le note Slate, pour qui le clip de Le monde ou rien en juin dernier a été le point de départ. Tourné en Italie, dans le quartier de la Scampia, à Naples, où se situe une partie de l'intrigue du film Gomorra, le clip a été vu plus de 10 millions fois sur Youtube depuis juin.

Le titre est issu de l'album Le monde Chico, sorti le 30 octobre dernier et directement dans la même cour qu'Adele et Kendji Girac sur iTunes. Auparavant, ils ont publié un EP (format à mi-chemin entre le single et l'album), intitulé QLF (Que la famille). C'était en mars dernier.

C'est quoi?

Du rap, donc. Avec un sens de la punchline, des textes qui collent à l'époque et du vocoder et auto-tune à gogo, un flow fluide et des mélodies assez planantes. "Vague de fraîcheur", "drogue auditive", "nouveau style de musique", les éloges pleuvent sur iTunes et ailleurs. Leur son ravit non seulement les fans, mais aussi les médias.

Pour les Inrocks, PNL "traverse la société" avec son "rap atmosphérique". 20 minutes évoque la "sensation de la rentrée" et Libération, plus modéré préfère attendre avant de s'enflammer- "ils n'inventent rien"- mais salue les clips "beaux, forts", et une "belle technique".

Pour Olivier Cachin, journaliste spécialiste du hip hop, PNL est "cru, hypnotique et émouvant", comme il l'écrit dans Le plus. Et parle de réinvention plus que d'invention.

Pourquoi ça marche?

Comme Mylène Farmer, ils cultivent le mystère. Silence radio, pas d'interview, peu de commentaires sur les réseaux sociaux - ils ont un site officiel sur Twitter et Facebook, mais en usent avec parcimonie. Indépendants, ils n'ont signé avec aucune maison de disque. Enfin leurs mélodies ont peut-être séduit un public jusqu'ici assez réfractaire au rap.

"PNL c'est la rue mais pas que, c'est aussi surtout les relations humaines, les émotions", soulignait en août dernier Booska-p, site à la culture hip hop pour qui "l'onde de choc" PNL ne fait que commencer. Bientôt, c'est sûr, nous fredonnerons tous: "J'veux pas d'câlins, j'suis qu'un glaçon sous string ficelle, nan mais oh, elle m'a pris pour qui, pour Roméo?, non mais allô!".

https://twitter.com/Radegonde Magali Rangin Chef de service culture et people BFMTV