BFMTV

Jussie Smollett donne sa première interview depuis son agression: "Je suis changé à jamais"

Jussie Smollett

Jussie Smollett - Valérie Macon - AFP

Connu pour la série Empire, l'acteur, victime d'une agression raciste et homophobe fin janvier, raconte sa "colère" lors d'une interview accordée à la chaîne ABC.

Victime, le 29 janvier dernier, d'une violente agression homophobe et raciste, Jussie Smollett s'est exprimé pour la première fois à la télévision américaine. Connu pour la série Empire, l'acteur raconte sa "colère" sur ABC News lors d'une interview accordée à la journaliste Robin Roberts. 

"Je suis en colère", explique-t-il en dénonçant ceux qui l'accusent d'avoir menti sur son agression. "Au début, je disais la vérité, et je pensais que c'était bon, parce que c'est la réalité. Puis, je me demandais: comment peuvent-ils en douter? C'est la vérité! Et, enfin, j'ai compris: ce n'est pas qu'ils n'y croient pas, c'est qu'ils ne veulent pas voir la vérité."

"Je suis changé à jamais"

L'acteur de 36 ans retrace dans l'émission son agression. Il a été frappé par deux hommes, dans la nuit du 28 au 29 janvier, en sortant d'un magasin Subway à Chicago. Noir et ouvertement homosexuel, il a été la cible d'insultes racistes et homophobes des deux assaillants, qui l'ont ensuite aspergé d'eau de javel et ont placé autour de son cou une corde. Ses deux assaillants portaient des casquettes marquées du slogan de Donald Trump, "Make America Great Again". 

Une fois les deux suspects disparus, Jussie Smollett a appelé son manager Brandon Moore. Alors qu'il lui raconte son agression, qui a duré selon lui une trentaine de secondes, il découvre la corde autour de son cou: "Je n'avais pas remarqué. Lorsque je m'en suis rendu compte, j'ai commencé à crier qu'il y avait une corde autour de mon cou", explique le comédien, avant de conclure: "Je suis changé à jamais".

Jérôme Lachasse