BFMTV

James Corden conduit-il vraiment la voiture du Carpool Karaoke? Il s'explique avec humour

Après la diffusion d'une vidéo virale, montrant qu'il ne conduit pas réellement la voiture du Carpool Karaoke, James Corden s'explique.

"C'est une émission de télé, tout n'est pas réel". James Corden, animateur du célèbre Carpool Karaoke, diffusé dans son Late Late Show with James Corden, a tenu à faire une mise au point, après la diffusion virale d'une vidéo, montrant qu'il ne conduisait pas réellement, mais que sa voiture était remorquée pendant le tournage.

Le "pire mensonge depuis le Père Noël"

Evoquant avec humour les attaques dont il a fait l'objet après la diffusion de la vidéo - vue plus de 13 millions de fois sur Twitter - l'animateur britannique a ironisé sur les titres de la presse, qui s'est délectée de l'affaire. De Buzzfeed qui explique que "James Corden s'est fait griller" au très sérieux Guardian qui assure non sans humour qu'il s'agit là "le pire mensonge depuis le Père Noël". 

"Je conduis toujours la voiture, à moins qu'on ne fasse des choses dangereuses, comme un danse ou un changement de costume, ou quand je suis ivre", explique ironiquement l'animateur qui ajoute "Cette vidéo a été vue plus de 13 millions de fois, ce qui est plus que certains Carpool karaokes!". 

"Je n'en reviens pas d'avoir fait quelque chose qui déçoive les gens plus que Cats", rigole encore James Corden, faisant allusion aux critiques acerbes essuyées par le film dans lequel il joue. 

"Je vous jure que 95% du temps je mets vraiment en danger la vie des plus grandes pop stars du monde. Mais c'est une émission de télé, tout n'est pas réel. On tourne à 17h et pas après minuit, et on fait comme si il était tard. Et je n'ai pas vraiment besoin qu'ils [les stars qui montent dans la voiture] me déposent au travail. Je suis déjà au travail! Et pas une seule fois on n'a emprunté la file de covoiturage [carpool signifie covoiturage en anglais]" ajoute-t-il avec ironie pour moquer les fans qui l'accusent de tromperie sur Twitter.

La séquence publiée sur YouTube mercredi a déjà été vue plus de 742.000 fois. 

Magali Rangin