BFMTV

Interpellé après avoir été accusé de viol, le rappeur Nelly a été relâché

Le rappeur Nelly en juin 2013 à Nashville

Le rappeur Nelly en juin 2013 à Nashville - Rick Diamond - Getty - AFP

La police d'Auburn a annoncé que le rappeur américain, interpellé samedi après avoir été accusé de viol, a finalement été relâché sans aucune charge retenue contre lui.

Le rappeur américain Nelly, interpellé samedi après avoir été accusé de viol, a été relâché sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui à ce stade, a indiqué la police d'Auburn ce dimanche dans un communiqué.

L'artiste, Cornell Haynes Jr. de son vrai nom, avait été interpellé sur la foi de l'appel d'une femme affirmant qu'il l'avait agressée sexuellement dans le bus de tournée de l'artiste. Il avait ensuite été placé en détention provisoire dans un établissement pénitentiaire de Des Moines, tout proche d'Auburn, dans la banlieue de Seattle.

Des accusations "dénuées de crédibilité" selon son avocat

"Pour être tout à fait clair, je n'ai pas été inculpé de crime", a écrit Nelly, 42 ans, sur son compte Instagram, libéré "dans l'attente des conclusions de l'enquête". "Dès lors, je n'ai pas eu à verser de caution", a-t-il ajouté.

"Je suis totalement innocent", a-t-il affirmé, remerciant au passage ses fans pour leur soutien. "Je suis confiant dans le fait qu'une fois les faits examinés, il apparaîtra très clairement que je suis la victime de fausses accusations."

Samedi, l'avocat de Nelly, Scott Rosenblum, avait assuré que son enquête initiale établissait "clairement que ces accusations (étaient) dénuées de crédibilité et motivées par la cupidité et la rancune".

Le rappeur s'était produit vendredi au White River Amphitheater d'Auburn dans le cadre de la tournée du groupe tête d'affiche Florida Georgia Line.

Nawal Bonnefoy avec AFP