BFMTV

Ingrid Chauvin avoue avoir pensé au suicide après la mort de sa fille

Ingrid Chauvin sur les marches du Palais des Festivals de Cannes en 2008.

Ingrid Chauvin sur les marches du Palais des Festivals de Cannes en 2008. - Valérie Hache - AFP

L’actrice française a avoué avoir envisagé le pire après la mort de son enfant, Jade. Aujourd'hui, elle tente à nouveau de fonder une famille avec son mari, Thierry.

Ingrid Chauvin se reconstruit petit à petit depuis cette terrible journée du 25 mars 2014, jour où sa fille Jade est morte d’une crise cardiaque sous ses yeux.

Aujourd’hui, l’actrice semble être plus apaisée, comme elle l’a confié à Paris Match. "Nous parlons beaucoup d’elle avec Thierry, mon mari. Mais nous ne sommes pas dans la colère. Nous ne l’avons d’ailleurs jamais été. Nous avançons avec une phénoménale volonté de nous en sortir ensemble. Et nous y parvenons".

Le jour du drame, Ingrid a failli commettre l’irréparable. "J’ai eu l’impression que ma vie s’arrêtait à ce moment-là. Alors, instinctivement, je me suis approchée du balcon, je me suis agrippée à la rambarde et j’ai voulu la rejoindre, jusqu’à ce que je croise le regard de Thierry. À son expression, j’ai compris que je n’avais pas le droit de le plonger davantage dans l’horreur, et je me suis laissée glisser au sol" a-t-elle déclaré, émue.

Dans l’attente d’une adoption

Désormais, Ingrid Chauvin, 41 ans, se force "à rester vivante en appréciant tous les petits bonheurs de la vie quotidienne", et son désir de fonder une famille n’a jamais été aussi fort. Avec son mari, elle essaie actuellement d’adopter.

"Nous avons reçu l’agrément mais nous sommes dans l’ignorance totale de la nationalité de cet enfant et du moment de son arrivée chez nous. Nous vivons chaque jour dans l’attente du coup de téléphone qui nous annoncera la bonne nouvelle, mais il faut savoir qu’en France adopter est devenu très difficile" a-t-elle expliqué.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV