BFMTV

Improbable: le "fist bump" de John Kerry à Snoop Dogg

Snoop Dogg à droite et John Kerry à la Maison Blanche pour une réception privée.

Snoop Dogg à droite et John Kerry à la Maison Blanche pour une réception privée. - -

John Kerry a salué le chanteur de rap, maintenant de reggae et de funk, Snoop Dogg, lors d'une réception privée à la Maison Blanche.

Le roi du rap californien, alias Snoop Dogg, n'est pas peu fier de sa rencontre avec le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, à l'occasion d'une réception privée à la Maison Blanche, à Washington. Celui qui se fait appeler Snoop Lion depuis qu'il s'est mis au reggae, a posté une vidéo de quelques secondes sur son compte Instagram. On peut y voir John Kerry saluer d'un "fist bump", mouvement du poing vers le bas, puis vers le haut, un Snoop Dogg hilare.

Mieux, le compte Twitter du Département d'Etat, soit l'équivalent de notre ministère des Affaires étrangères, a répondu à un tweet de l'artiste.

Boss life. me n john kerry at d white house !!! #reincarnated #khc http://t.co/VcYf7ta2Mi
— Snoop Dogg (@SnoopDogg) 26 Décembre 2013

"Je suis un boss. (NDLR: "Boss' life" dans la version originale, un titre de 2007 avec Nate Dogg) Moi et John Kerry à la Maison Blanche!!!", tweetait SnoopDogg, le 27 décembre.

Ce à quoi a répondu le compte officiel du Département d'Etat:

Between us we've sold 30 million-JK @SnoopDogg: "Boss life. me n john kerry at d white house !!! #reincarnated #khc http://t.co/cJgfBQgevx"
— Department of State (@StateDept) 27 Décembre 2013

"A nous deux, nous en avons vendu 30 millions", répond un tweet signé JK, du 27 décembre.

Il s'agit sans doute d'une allusion à l'éphémère carrière musicale de John Kerry, quand celui-ci jouait de la basse au sein du groupe The Elektras, au début des années 60.

David Namias